1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Pionnière du cinéma au Maghreb

Farida Benlyazid est l’une des premières réalisatrices au Maghreb. A travers ses films, elle se considère comme le porte-parole de l’univers féminin.

Farida Benlyazid a choisi le cinéma pour faire entendre la voix des femmes. Tour à tour scénariste, cinéaste, productrice et journaliste, cela fait plus de 30 ans que cette réalisatrice marocaine d'une soixantaine d'années se consacre à la condition féminine dans les sociétés arabes. Le festival du film arabe de Berlin vient de lui consacrer une rétrospective. L'occasion de voir ou revoir quelques films parmi la longue filmographie de la réalisatrice marocaine : « Ruse de femmes », « Casablanca, Casablanca » ou encore plus récemment « Juanita de Tanger ».

Le film qui a révélé Farida Benlyazid c'est « Une porte sur le ciel », le premier film qu'elle a tourné en tant que réalisatrice en 1987. Nadia, une jeune femme émancipée, retourne au Maroc rejoindre son père mourant après plusieurs années passées en France. Là bas, elle retrouve alors sa culture et redécouvre l'islam. Un parcours qui fait écho à l' histoire personnelle de la réalisatrice : Farida Benlyazid, elle aussi, a quitté le Maroc pour faire des études de cinéma en France dans les années 70. Elle est revenue ensuite s'installer à Tanger pour « travailler aux côtés des autres femmes marocaines ».

Son dernier film, « Juanita de Tanger », est justement consacré à sa ville natale. Une ville marquée par son passé international qui est aux yeux de Farida Benlyazid synonyme d'ouverture et de respect de la différence.

Écouter l'audio 12:30

Ecoutez le Forum des cultures

Audios et vidéos sur le sujet