Pinar Selek face à la justice turque | International | DW | 09.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Pinar Selek face à la justice turque

Cette militante des droits de l’homme est accusée de liens avec une organisation terroriste et d’avoir posé une bombe en 1998. Un exemple d'acharnement de la justice turque qui vient de l'acquitter pour la troisième fois

default

La sociologue turque Pinar Selek

“Je vis dans un roman de science fiction”. Ces mots, ce sont ceux de Pinar Selek. Cette sociologue turque, aujourd'hui installée à Cologne en Allemagne, est victime depuis 12 ans d'un acharnement digne des romans de Kafka. Cette militante pacifiste est en effet accusée par la justice turque d'avoir posé une bombe, le 9 juillet 1998, aux marchés aux épices d'Istanbul, un haut lieu du tourisme de la ville. A l'époque 7 personnes meurent et 127 autres sont blessées dans cette explosion. Depuis, toute une série d'experts ont déclaré qu'il ne s'agissait en fait pas d'une bombe mais d'une explosion liée à une fuite de gaz.

Malgré ces rapports d'experts, Pinar Selek a passé deux années et demi en prison ou elle a été régulièrement torturée. A l'origine, c'est un militant kurde, lui aussi torturé par la police, qui a mis an cause cette jeune sociologue avant de revenir sur ses déclarations.

Face à la grossièreté des accusations, Pinar Selek a été acquittée à deux reprises en 2006 et 2007 mais en 2009, coup de théâtre, la cour de cassation casse ces verdicts et relance l'affaire. C'est dans ce cadre qu'un nouveau procès s'est ouvert mercredi à Istanbul. Le tribunal l'a de nouveau acquitté, refusant de suivre l'avis de la Cour de Cassation. Mais la procédure n'est pour autant pas close.

Gewürzbazaar in Istanbul

Le marché aux épices d'Istanbul, lieu de l'explosion de 1998

Une militante qui dérange

Comment expliquer cet acharnement judiciaire envers Pinar Selek? Cette sociologue de 40 ans était au moment de l'explosion une personnalité connue pour son militantisme anti militariste, féministe, elle n'a cessé de se pencher sur les populations les plus marginalisées du pays, enfants des rues, travesties. Elle a aussi travaillé sur l'épineuse question de la guerre entre l'armée turque et les militants kurdes et c'est dans ce cadre qu'elle est accusée par le procureur de terrorisme et de liens avec l'organisation du PKK.

Certes, 12 années sont passées mais certains juges considèrent encore cette sociologue comme un danger pour la République. La jeune femme parle d'une cabale et d'une damnation qui ne l'a pas affaibli. Pinar Selek bénéficie de soutiens importants en Turquie et en Europe. Le parlement européen a ainsi rédigé une lettre ouverte et la commission européenne a envoyé des observateurs au procès. Le gouvernement lui reste silencieux, officiellement pour ne pas interférer dans le travail de la justice.

Auteur : Delphine Nerbollier
Edition : Kossivi Tiassou, Cécile Leclerc

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !