1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Peu de désobéissance civile à Bujumbura

Les opposant burundais en exil ont lancé un appel à la désobéissance civile pour faire pression sur le régime de Pierre Nkurunziza qu'ils jugent anticonstitutionnel. Mais l'appel semble peu suivi dans la capitale.

Écouter l'audio 02:12

"Ils ne savent pas ce que nous vivons au quotidien"

Au Burundi, les opposants vivant à l'étranger ont

lancé récemment un appel à la désobéissance civile

dans tout le pays. L'objectif visé par les leaders du CNARED, le Conseil National pour le Respect de l'Accord d'Arusha et le Rétablissement de l'Etat de Droit est de mettre davantage de pression sur le régime de Bujumbura, qu'ils considèrent illégitime et anticonstitutionnel. Cependant, force est de constater que ce mot d'ordre de désobéissance civile est peu suivie par les populations. Écoutez le reportage de notre correspondant à Bujumbura, Fiacre Ndayiragije.

Deux personnes ont par ailleurs été tuées et deux autres grièvement blessées dimanche soir dans le quartier de Moussaga, à Bujumbura. Selon des témoins, l'attaque aurait été menée par des hommes en tenue militaire.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !