1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Peter Struck prêt à envoyer des soldats allemands en Afrique

Y aura-t-il des soldats allemands au Darfour ? Le ministre allemand de la Défense Peter Struck a déclaré hier que l’armée allemande, la Bundeswehr, disposait des capacités nécessaires à un engagement supplémentaire à l'étranger. Le ministre s’est dit prêt à considérer l'envoi de soldats allemands en Afrique, au cas où les Nations unies en feraient la demande et a souligné la responsabilité particulière des pays européens à l'égard de ce continent. Face à cette proposition, les journaux allemands sont plutôt mitigés.

Troupes allemandes en Macédoine (2001)

Troupes allemandes en Macédoine (2001)

Après dix ans en Bosnie, cinq ans au Kosovo et bientôt trois ans en Afghanistan, pourquoi la Bundeswehr devrait-elle s’empêtrer en plus dans des conflits africains, se demande la Süddeutsche Zeitung . A aucun endroit la fin des interventions ne semble en vue. Et bientôt une mission dont l’issue est encore plus incertaine ? Pourtant les problèmes de l’Afrique concernent l’Europe, poursuit le journal de Munich. Les embarcations de réfugiés le montrent tous les jours. L’Europe doit s’engager sur le continent africain pour créer une plus grande stabilité politique, une stabilité nécessaire pour réduire la pauvreté. En cas d’urgence cela implique aussi une intervention militaire. De plus c’est un devoir de l’Allemagne vis-à-vis de ses voisins européens, qui, en tant qu’anciennes puissances coloniales, sont présents depuis longtemps en Afrique, et qui comptent sur une participation allemande en cas de besoin.

Le journal die Welt estime pour sa part qu’au lieu d’envoyer des troupes allemandes ou européennes en Afrique, il serait plus judicieux de soutenir les forces de paix composées de soldats africains. Sur le modèle de l’Union Européenne, 50 pays se sont regroupés et ont créés l’Union Africaine, poursuit le quotidien, des pays qui veulent prendre eux-mêmes leur sort en main et en cas d’urgence intervenir lors de crises sur le continent. En ce moment ils essaient justement de jouer ce rôle au Soudan. Avant d’intervenir sur le continent voisin, l’Europe et l’Allemagne feraient mieux de soutenir l’effort de ces troupes, conclut le journal. Car ça, ce serait la preuve d’une bien plus grande responsabilité envers l’Afrique.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung , la Bundeswehr, qui depuis 1990 a été réduite, restructurée et a vu ses moyens très réduits, est loin d’être une armée d’intervention avec des corps d’expédition près au départ. Les troupes serrent les dents et font de leur mieux. Elles ont déjà du mal à assumer leurs tâches en Afghanistan et au Kosovo. Et maintenant, il faudrait que la Bundeswehr aille aussi en Afrique ? Si, comme le dit Peter Struck, la responsabilité de l’Allemagne envers l’Afrique est vraiment aussi importante que celle de l’Angleterre ou de la France, alors il devrait commencer par demander l’augmentation du budget de l’armée, conclut la FAZ .

  • Date 27.08.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gj
  • Date 27.08.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gj
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !