1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Pavé dans la mare

A la Une des journaux aujourd'hui: l'affaire Aygül Özkan, le plan d'aide à la Grèce et la candidature de Jaroslaw Kaczynski

default

"Bien le bonjour madame la ministre" titre die Tageszeitung, au-dessus d'un photomontage dans lequel Aygül Özkan semble tout droit sortie de l'enfer, sans compter la caricature dans les pages intérieures du journal. Caricature qui représente un membre de l'Union chrétienne démocrate, la CDU, sermonnant celle qui est désormais ministre des Affaires sociales de l'Etat régional de Basse-Saxe "la croix restera madame Özkan - à moins que Jésus ne soit Grec!". Jésus qui devient Grec au moment où les relations Berlin-Athènes sont particulièrement tendues, cela montre l'ampleur du tollé qu'a suscité la jeune femme en prônant hier le retrait des crucifix des écoles publiques.

Deutsch Türkische Persönlichkeiten Flash-Galerie

"Les symboles chrétiens n'ont pas leur place dans les écoles publiques", a déclaré Aygül Özkan

Pour la Tagespost, les déclarations d'Aygül Özkan ne font qu'apporter de l'eau au moulin de ceux qui sont fondamentalement contre l'entrée en fonction d'une ministre musulmane en Allemagne. Dommage, note le journal, car en soit, la ministre conservatrice aurait pu représenter une chance réelle de dialogue entre les gens de différentes origines et de différentes croyances.

Autre grand sujet du jour, le plan d'aide à la Grèce. La Westdeutsche Allgemeine Zeitung demande aux pays de la zone euro de tirer les leçons de la crise. Car, certes les Grecs ont truqué les chiffres. Mais s'ils en sont aujourd'hui à mendier un soutien financier, c'est aussi parce que les marchés financiers disposent d'un pouvoir illimité. Interdire les manipulations sur les crédits, voilà quelque chose qui rendrait la maison européenne et l'euro plus solide, écrit le quotidien.

Polen Trauerfeier Marienkirche

Jaroslaw Kaczynski

Et puis un mot pour finir sur le candidat Kaczynski, Jaroslaw Kaczynski, frère jumeau du défunt président polonais Lech Kaczynski, qui a annoncé hier qu'il serait le candidat du parti d'opposition Droit et Justice à l'élection présidentielle anticipée du 20 juin. Pour la Süddeutsche Zeitung, il prend un gros risque. Il est plus que douteux que l'élan de sympathie pour la famille Kaczynski se maintienne jusqu'au scrutin, huit semaines durant, or Jaroslaw Kaczynski n'a jamais été très populaire en tant que personnalité politique. De son court mandat de Premier ministre, les Polonais retiennent surtout un goût prononcé pour le conflit et la confrontation, c'est-à-dire le contraire de ce à quoi ils aspirent en ce moment. Autrement dit, il y a peu de chance que Jaroslaw succède à son frère.

Auteur: Konstanze von Kotze / Edition: A.P

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !