1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Pas d'invitations à la Cenco et à l'UDPS

En RDC ce jeudi devait avoir lieu la signature de l'arrangement particulier de l'accord inclusif du 31 décembre. Mais toutes les parties signataires n'ont pas pris part à la cérémonie.

Écouter l'audio 02:06

"C'est une manoeuvre du pouvoir de Kinshasa pour diluer le temps"

Le Rassemblement aile UDPS et G7 n'a pas été convié, et dit ne pas être concerné par cette signature. La Cenco, la Conférence épiscopale, qui assurait la médiation aboutissant à cet accord, n'a pas été tenue au courant de cette cérémonie, convoquée par le président de l'Assemblée nationale. Elle avait il y a quelques semaines rendu le tablier, faute de consensus des acteurs politiques sur les arrangements particuliers. Pour le moment, les évêques vont  jouer le rôle d'observateurs passifs nous a dit leur porte-parole.

Par ailleurs, selon le secrétaire général adjoint  de l'UDPS, cette  validation de l'arrangement particulier  de l'accord sans toutes les parties signataires  est une violation flagrante de l'accord inclusif, assure Rubens Mikindo.

Écoutez les explications de Fiacre Ndayiragije en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !