1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Pas d'invitation du CNARED à Arusha

Le dialogue de sortie de crise pour le Burundi doit reprendre samedi à Arusha. Mais la principale coalition d'opposition affirme ne pas y avoir été invitée.

Écouter l'audio 05:19

"J'ai été convié en tant que CNDD-FDD" (Hussein Radjabu, l'ancien président du parti présidentiel)

La reprise du dialogue interburundais a été fixée du 21 au 24 mai à Arusha par l'équipe du médiateur tanzanien, l'ancien président Benjamin Mkapa (photo). Le CNARED, qui regroupe les formations politiques qui s'opposent au troisième mandat de Pierre Nkurunziza, n'a pas été convié en tant qu'entité, sur demande des autorités burundaise. En revanche, Hussein Radjabu, l'ancien président du parti présidentiel au Burundi a bien reçu une invitation pour se rendre à Arusha. Celui qui est considéré, comme l'un des ennemis juré de Pierre Nkurunziza se prononce d'abord dans son interview à Eric Topona sur les dissensions qui minent le CNARED, qu'il a quitté il y a une semaine.

Mission de l'ONU

Par ailleurs, une mission indépendante des Nations unies enquête au Burundi sur les atteintes aux droits humains depuis le début de la crise. La mission devrait durer quatre mois. Les violences ont déjà fait plus de 500 morts. L'ONU a recensé près de 350 cas de torture.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !