1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Parole aux femmes

« Afro-dites, Kaddu Jigeen » est le premier spectacle de la compagnie Jant-Bi Jigeen, fondée par la chorégraphe sénégalaise Germaine Acogny et son fils Patrick. La pièce aborde de façon originale la condition féminine.

Neuf danseuses sénégalaises participent au spectacle « Afro-dites, Kadu Jigeen »

Neuf danseuses sénégalaises participent au spectacle « Afro-dites, Kadu Jigeen »

Germaine Acogny est souvent surnommée la « mère de la danse africaine contemporaine ». De nombreux danseurs aujourd’hui renommés ont fait leurs classes auprès de la chorégraphe sénégalaise, fondatrice de l’Ecole des sables, un centre de recherche chorégraphique, de formation et de transmission du patrimoine africain en matière de danse.

Germaine Acogny et son fils Patrick Acogny sont venus présenter leur travail à Düsseldorf

Germaine Acogny et son fils Patrick Acogny sont venus présenter leur travail à Düsseldorf

Pendant plusieurs années, Germaine Acogny a travaillé uniquement avec des hommes avec la compagnie Jant-Bi, puis elle a créé un ensemble exclusivement féminin : Jant-Bi Jigeen. C'est en collaboration avec son fils, Patrick, que la chorégraphe a conçu le premier spectacle de cette compagnie : « Afro-dites, Kaddu Jigeen ». Kaddu Jigeen signifie « paroles de femmes ». La pièce a été présentée à plusieurs reprises en Allemagne en 2013, notamment en décembre à Düsseldorf, à la Tanzhaus NRW. Une nouvelle représentation du spectacle « Afro-dites, Kaddu Jigeen » est prévue en mai 2014 dans la ville de Bonn.

Écouter l'audio 12:29

Ecoutez le Forum des Cultures !

Audios et vidéos sur le sujet