1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Paris, "capitale du monde"

Après les attentats terroristes de la semaine dernière à Paris, les grandes manifestations d'hier, en France, dominent les "Unes" des journaux allemands.

Des millions de citoyens sont descendus dans les rues dimanche et la Süddeutsche Zeitung constate sur un ton admiratif : "Non, cette France ne se soumet à rien ni à personne ! A aucune violence, ni à la haine, ni à la peur. "

Trauermarsch in Paris 11.1.2015

Le président Francois Hollande entouré de chefs d'Etat et de gouvernement (de g. à dr.) :le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou,le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, la chancelière allemande Angela Merkel,le président du Conseil de l'Europe Donald Tusk, le président des Palestiniens Mahmoud Abbas et le roi Abdullah de Jordanie et la reine Rania Al Abdullah

Les Français ont célébré ce moment avec fierté. Voir des gens de gauche et de droite, des juifs et des musulmans défiler main dans la main sur ce boulevard qui porte le nom de Voltaire, c'était au meilleur sens du terme un spectacle républicain ! " estime la Süddeutsche Zeitung qui ajoute:"voir tous les responsables de l'Union européenne marcher ensemble, côte à côte, de la Place de la République à la Place de la Nation, c'était un signal fort pour l'Europe!

Frankreich verstärkte Sicherheitsmaßnahmen 11.01.2015

Sécurité renforcée en France

Le journal Die Welt qualifie lui aussi d'"impressionnantes" les manifestations par lesquelles les Francais ont voulu montrer qu'ils ne se laissent pas intimider par des terroristes qui massacrent des caricaturistes, des policiers et des juifs. Les manifestants ont scandé en chœur 'Charlie, Charlie' et brandi des pancartes disant : "Même pas peur ! " Mais, souligne Die Welt, bien sûr que si, la France a peur. On a le sentiment qu'à la longue il ne suffira plus d'aller se promener le dimanche sur les boulevards pour défendre la démocratie!“

Ailleurs dans le monde, la terreur islamiste a une autre échelle

Comme au Nigeria par exemple. Le Tagesspiegel de Berlin rappelle qu'à l'ombre des attentats de Paris "plusieurs centaines, voire plus d'un millier de personnes ont été massacrées en seulement trois jours au Nigeria par la secte islamiste Boko Haram. Cette terreur abjecte, d'une brutalité sans pareille et démesurée dépasse l‘entendement… "

Nigeria Anschlag 28.11.2014

L'un des attentats quasi-quotidiens au Nigeria

La FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung: "Des jeunes filles se font exploser, des villages sont incendiés, des centaines de gens sont assassinés, les soldats fuient devant l'avancée des jihadistes – des nouvelles effroyables du Nord du Nigeria, où les terroristes islamistes veulent ériger un "califat " et soumettre la population à leur régime de terreur. Comme leurs amis islamistes arabes en Libye ou en Irak, ils profitent de la faiblesse d'un Etat qui devrait les contrôler. L'armée nigériane ne semble ni pouvoir, ni vouloir le faire, déplore la FAZ.

Nigeria Anschlag ARCHIVBILD 19.05.2014

Soldats nigérians



Le journal „Rheinpfalz“ relève que le président du Nigeria Goodluck Jonathan s'efforce de minimiser l'ampleur du conflit sanglant dans son pays parce qu'il veut se faire réélire à la présidence dans 5 semaines. Pendant ce temps, les représentants du monde entier se réunissent indignés à Paris , tandis qu'à Maiduguri, on continue d'assassiner ! 'Je suis Charlie' cela sonne bien, ironise le journal. 'I am a North-Nigerian' ,"Je suis un Nigérian du Nord", apparemment, pas du tout!",s'indigne l'éditorialiste.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !