1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Paix durable aux Philippines ?

Après 17 ans de négociations, le gouvernement philippin et les rebelles du Front de libération islamique Moro ont signé jeudi à Manille un accord de paix final qui doit donner plus d'autonomie aux régions musulmanes.

L'accord ouvre la voie à la création d'une nouvelle région semi-autonome musulmane dans le Sud de l’archipel

L'accord ouvre la voie à la création d'une nouvelle région semi-autonome musulmane dans le Sud de l’archipel

Cet accord de paix a été signé à 17h30, heure locale, dans le palais présidentiel à Manille par des représentants du gouvernement philippin et des ancien rebelles du Front Moro Islamique de Libération, en présence du président Aquino ainsi du Premier ministre malaisien et devant un millier d'invités.

Cet accord ouvre la voie à la création d'une nouvelle région semi autonome musulmane dans le Sud des Philippines, où les musulmans seront soumis à la charia. Ils auront leur propre police et disposeront de ressources propres, notamment à travers la collecte des impôts et de diverses taxes.

La signature de l'accord de paix a eu lieu à Manille

La signature de l'accord de paix a eu lieu à Manille

Mais avant que cette région puisse être créée, cet accord doit être avalisé par les députés philippins et la Cour suprême va devoir se prononcer sur sa constitutionnalité. Les anciens rebelles devront ensuite accepter de rendre les armes, ce qui ne sera pas une chose facile car la paix est encore fragile dans le Sud des Philippines où d'autres groupes armés islamistes sont opposés à cet accord et continuent de lutter en faveur de l'indépendance.

Il s'agit notamment des anciens rebelles du Front National de Libération Moro, qui avaient signé un accord de paix avec le gouvernement en 1996 mais qui n'étaient pas parvenus à faire taire les armes.

Comme le reconnaît le gouvernement philippin, cet accord ouvre donc la voie à un long processus de mise en œuvre qui aboutira, si tout se passe bien, en 2016, avant les prochaines élections présidentielles aux Philippines.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !