1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Padaré serait-il en France?

Jean-Bernard Padaré, l'ancien ministre de la Justice du Tchad, a fui N'Djamena pour l'Europe il y a deux mois. Ces derniers jours, des rumeurs ont fait état de son intention de demander l'asile politique en France.

Jean-Bernard Padaré, l'ancien ministre de la Justice du Tchad, est-il en France pour demander l'asile politique?

Jean-Bernard Padaré, l'ancien ministre de la Justice du Tchad, est-il en France pour demander l'asile politique?

Limogé du gouvernement fin 2013, Jean-Bernard Padaré a été poursuivi au Tchad pour de nombreuses affaires avant de fuir son pays il y a deux mois. Va- t-il déposer un dossier de demandeur d'asile auprès de l'OFPRA, l'organisme qui octroie le statut de réfugiés en France ? «C'est complètement faux», affirme une de ses connaissances à la Deutsche Welle. La Cimade, une ONG d'aide aux réfugiés, note de son côté qu'elle n'a pas été sollicitée par l'ancien Garde des sceaux tchadien. Mais « de telles personnalités n'ont pas besoin de nous » précise t-elle.

Faire jouer ses relations

Jean-Bernard Padaré pourrait en effet faire jouer ses relations politiques et obtenir un visa long séjour en France. Alors qu'en demandant l'asile, il prendrait le risque de se voir refuser le statut, vu son passé jugé tumultueux à la tête du ministère de la justice au Tchad. C'est pendant son passage à la tête de ce département ministériel que notre collègue Eric Topona ainsi que le directeur de publication du bi-hebdomadaire tchadien «Abba Garde», Moussaye Avenir de la Tchiré et le blogueur Jean Laokolé ont été emprisonnés en 2013. Sans oublier, l'incarcération, sans la levée préalable de leur immunité parlementaire de plusieurs députés, accusés l'année dernière d'être impliqué dans la tentative, supposée ou réelle, de coup d'état que le gouvernement a affirmé avoir déjoué le 1er mai 2013. Selon certaines indiscrétions, Jean Bernard Padaré serait en pourparlers avec le régime pour négocier son retour par la grande porte.

L'avocat de la famille Deby

Jean-Bernard Padaré était l'avocat de la famille du président tchadien Idriss Deby Itno

Jean-Bernard Padaré était l'avocat de la famille du président tchadien Idriss Deby Itno

Avant d'être ministre de la justice, l'homme était une figure de la société civile tchadienne et l'avocat de la famille Deby. Peut-être en sait-il un peu trop sur certains dossiers sensibles comme celui de l'ancien président tchadien, Hissène Habré, accusé de crimes contre l'humanité et en attente d'être jugé au Sénégal, ou encore sur celui de la disparition en 2008 de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh?

D'autres sources, estiment que Padaré aurait donc tout intérêt à négocier l'arrêt de la procédure de mise en accusation contre lui devant l'Assemblée nationale ainsi que l'abandon des autres charges qui pèsent contre lui, notamment les plaintes pour détournement de fonds publics et de menaces de mort contre un magistrat. L'ancien Garde des sceaux a déjà été condamné en mars dernier par le tribunal de grande instance de N'Djamena à un an de prison avec sursis, 50 000 francs CFA d'amende et un million et demi de francs CFA de dommages et intérêts. C'était dans une affaire d'escroquerie l'opposant à un commerçant. Ses avocats ont interjeté appel et ont crié au règlement de compte politique. A l'époque, même Human Rights Watch s'était dit préoccupé par la tournure prise par l'affaire Padaré.

De toute évidence, ce dossier pourrait s'inviter au menu des discussions entre François Hollande et Idriss Deby Itno. Le président français rend visite à son homologue tchadien les 18 et 19 juillet prochains à N'Djamena.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !