1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Pékin accroît ses investissements en Afrique

La Chine importe des minerais et du pétrole des pays producteurs, et en contrepartie elle investit dans la construction d'infrastructures pour permettre les échanges commerciaux.

Au Kenya, les autorités ont ainsi inauguré mercredi (31.05.17) en grande pompe une nouvelle ligne ferroviaire reliant la ville de Mombasa à celle de Nairobi. Cette ligne de 480 km a été financée exclusivement par la Chine. C’est la deuxième ligne ferroviaire que le géant chinois a construit après celle reliant Addis Abeba au port de Djibouti en octobre dernier. La ligne Mombasa-Nairobi enterre le «Lunatic express» construit par le colon britannique au XXème siècle. Et même si cette dernière était appréciée par les touristes pour sa lenteur, les passagers et les transporteurs des marchandises, eux, ne décoléraient pas. A l’inauguration de la ligne de chemin de fer, le président Uhuru Kenyatta a exprimé  sa joie.

« Laissez-moi commencer mon message par vous dire que c’est un moment  historique, un  moment de fierté, non pour moi seul, mais pour chaque citoyen.»

Kenia | Madaraka Express Bahnhof Mombasa (Reuters/Stringer)

La gare centrale de Mombasa contruite par la Chine

Pékin s'installe durablement en Afrique

Ce projet chinois évalué à 2,8 milliards d’euros vise à terme à relier par le rail d'autres pays de la région comme l’Ouganda, le Rwanda le Burundi, et le Soudan du Sud. Des pays avec lesquels la Chine entretient des relations privilégiées. Depuis 2009, Pékin s'est imposée comme le premier partenaire commercial de l'Afrique. En 2014, la Chine évaluait à 2.500 le nombre de ses industries implantées sur le continent, en particulier dans la zone orientale. 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !