1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Pèlerinage incertain pour des femmes nigérianes

Le Nigeria et l’Arabie Saoudite sont au bord d’une querelle diplomatique. Abuja ne cache pas sa colère après le renvoi par Ryad de plus de 500 femmes qui entendaient effectuer le pèlerinage à La Mecque.

Raison avancée par les autorités saoudiennes : ces femmes n'étaient pas accompagnées par un homme de leur famille comme le veut le règlement. « Les règles régissant le pèlerinage sont en vigueur depuis plusieurs années et elles doivent être appliquées telles quelles vu qu'aucune nouveauté n'y a été introduite », a affirmé le porte-parole du ministère saoudien du pèlerinage, Hatem ben Hassan Qadi, cité par l'agence officielle SPA.

Et pour marquer son indignation, le gouvernement nigérian a annoncé la suspension pour 48 heures de tous les vols de pèlerins vers le royaume wahhabite. Le président nigérian Goodluck Jonathan a également mis en place une équipe de cinq négociateurs pour discuter avec les autorités saoudiennes.

Comment comprendre cette décision des autorités saoudiennes ? Georges Ibrahim Tounkara a posé la question à l’imam Cissé Djiguiba, recteur de la mosquée du Plateau, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Écouter l'audio 01:51

« Les règles du pèlerinage sont connues de tous » dit l'imam Cissé Djiguiba

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !