1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Ouverture à La Haye du procès de Bosco Ntaganda

Surnommé "Terminator", Bosco Ntaganda, l'ancien rebelle âgé aujourd'hui de 41 ans, doit répondre de treize chefs d'accusations pour crimes de guerre et de cinq pour crimes contre l'humanité.

Écouter l'audio 00:30

"Ceux qui continuent de commettre des crimes doivent noter que nous poursuivrons notre travail en République démocratique du Congo" (Fatou Bensouda)

Le procès de l'ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda s'ouvre demain mercredi devant la Cour Pénale Internationale à La Haye. Les faits incriminés remontent à la période 2002-2003. Les Forces patriotiques pour la libération du Congo, groupe dont Bosco Ntaganda était le chef, auraient exercé des violences ethniques et mené des attaques contre les civils en Ituri, dans le nord-est du Congo. Le conflit pourrait avoir coûté la vie à plus de 60 mille personnes. Pour la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, ce procès lance un signal.

Ecoutez un extrait de sa déclaration lors d'une conférence de presse ce mardi au siège de la Cour :

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !