Oussama Ben Laden a été tué au Pakistan | International | DW | 02.05.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Oussama Ben Laden a été tué au Pakistan

Près de dix ans après les attentats du 11-Septembre, les Etats-Unis sont parvenus à tuer celui qui est considéré comme le principal responsable de ces attaques : Oussama Ben Laden, chef du réseau Al-Qaïda.

default

Ben Laden en 1998, avant qu'il ne devienne l'homme le plus recherché du monde

Barack Obama a tenu à l'annoncer officiellement lui-même : Oussama Ben Laden, l'insaisissable chef d'Al-Qaïda, a été tué au cours de la nuit de dimanche à lundi, au Pakistan, par un commando américain venu l'arrêter.

Osama bin Laden tot

Barack Obama a rendu hommage aux victimes des attentats de New York et à leurs familles

« Ce soir, je suis en mesure d'annoncer aux Américains et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le dirigeant d'Al-Qaida, un terroriste responsable du meurtre de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants innocents », a déclaré le président américain.

Barack Obama a estimé que justice avait été faite, presque dix ans après les attentats du World Trade Center à New York, orchestrés par Al-Qaïda. C'était le 11 septembre 2001. Près de 3.000 personnes avaient perdu la vie ce jour-là. Oussama Ben Laden était alors devenu l'homme le plus recherché du monde.

Scènes de joie aux Etats-Unis

Il a été tué à Abbotabad, une ville située à environ 80 km de la capitale pakistanaise Islamabad. D'après la Maison blanche, une fusillade a éclaté lors de la tentative d'arrestation de Ben Laden. L'une de ses femmes et l'un de ses fils ont également été tués. Le corps du leader d'Al-Qaïda a par la suite été enseveli en mer.

Osama bin Laden Tod Reaktion Ground Zero

Des milliers de personnes se sont rassemblées sur le site de Ground Zero, à New York

Avant même l'annonce faite par Barack Obama, l'information ayant filtré sur internet, des milliers de personnes s'étaient réunies devant la Maison Blanche, à Washington, et sur le site Ground Zero, là où se trouvaient les tours jumelles du World Trade Centre, à New York, pour célébrer cette nouvelle.

Barack Obama a tenu a rappeler que les Etats-Unis « ne sont pas en guerre contre l’islam et ne le seront jamais ».

Washington a lancé une alerte à toutes ses ambassades, craignant des actes de représailles de la part d'Al-Qaïda.

Ecoutez ci-dessous un point sur la situation à Islamabad, au Pakistan, avec notre correspondant Emmanuel Derville.

Auteur : Sébastien Martineau (avec Reuters, AFP)
Edition : Elisabeth Cadot

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !