1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Oui à l'envoi de soldats nigériens contre Boko Haram

Après deux heures de débat à huis clos, tard lundi soir, tous les députés nigériens ont voté l'envoi de troupes au Nigeria voisin. 750 hommes devront aider à lutter contre la secte islamiste Boko Haram.

Écouter l'audio 02:02

"Boko Haram fait du racket et des prises de guerre pour se financer" (S.Abba)

Le Parlement nigérien a adopté à l'unanimité l'envoi de 750 hommes, chargés de lutter contre Boko Haram, aux côtés de militaires tchadiens, nigerians, camerounais et béninois. Samedi, le Niger avec le Tchad, le Nigeria, le Cameroun et le Bénin se sont mis d'accord pour engager 8.700 hommes - soit 1.200 de plus que prévu- dans une force multinationale contre Boko Haram.

Depuis l'annonce de ce vote du parlement nigérien jeudi dernier, les terroristes ont multiplié les attaques sur le sol nigérien même. Lundi encore, les djihadistes ont une nouvelle fois mené une offensive dans la ville frontalière de Diffa. Une voiture a explosé, faisant au moins 5 morts et autant de blessés. Rien ne semble pour l'instant freiner leur avancée, les djihadistes arrivent toujours à se financer. Écoutez à ce sujet l'analyse de Seidik Abba, journaliste nigérien indépendant, interrogé par Eric Topona, en cliquant sur l'image ou le lien.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !