1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Oui à "Enduring Freedom"

436 voix pour, 101 contre. Les députés du Bundestag ont dit oui à la prolongation d’un an de la participation des soldats allemands à l’opération anti-terroriste « Enduring Freedom» décidée par les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001.

Les soldats de la Bundeswehr dans la Corne de l'Afrique

Les soldats de la Bundeswehr dans la Corne de l'Afrique

Large majorité, mais quand même : il n’y avait jamais eu autant de voix contre la prolongation du mandat de la Bundeswehr dans le cadre de l’opération « Enduring freedom », « Liberté immuable », au Bundestag. Comme prévu, le parti de gauche s’est prononcé contre. Et ce qui est plus intéressant : les Verts également ont voté non. C’était là aussi prévu, mais ce qui est intéressant c’est que cette opération anti-terroriste a été décidée par les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001. Donc à ce moment-là en Allemagne, Joschka Fischer était aux commandes de la diplomatie allemande - l’Allemagne était gouvernée par une coalition rouge-verte qui s’était exprimée en faveur de l’envoi de troupes allemandes en Afghanistan et dans la Corne de l’Afrique. Une décision qui avait d’ailleurs créé de nombreux débats. Car la présence de soldats allemands à l’étranger est restée très longtemps un sujet tabou en Allemagne, en raison de son passé nazi.

Actuellement, 330 marins de la Bundeswehr sont déployés dans la Corne de l’Afrique dans le cadre d’« Enduring freedom ». L’objectif est de surveiller les côtes et d’empêcher le transport de personnes et de biens (par exemple, les armes et la drogue) susceptibles d’apporter un soutien au terrorisme international.

Le mandat allemand prévoit également le déploiement en Afghanistan de soldats des KSK, le corps d’élite de la Bundeswehr. Mais, selon le ministère de la défense, aucun soldat des Kommando-Spezialkräfte n’est plus déployé dans le pays depuis le changement de gouvernement à la fin de l’année passée. Difficile d’en savoir plus, puisque les activités des KSK sont tenues secrètes.

La participation allemande maximale à « Liberté immuable » a été réduite de 2800 à 1800 soldats. Deux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies constituent, entre autres, la base de cette opération qui réunit 80 pays. Cependant, au contraire de la troupe de protection ISAF en Afghanistan, il n’y a pas de mandat de l’ONU.

  • Date 10.11.2006
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2m0
  • Date 10.11.2006
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2m0