Oscar pour Kathryn Bigelow | Culture | DW | 08.03.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Oscar pour Kathryn Bigelow

Pour la première fois, une femme gagne l'Oscar de la meilleure réalisation : Kathryn Bigelow. L'Américaine remporte en tout six récompenses pour « Démineurs », dont la plus importante, l'Oscar du meilleur film.

default

Des centaines de millions de téléspectateurs ont suivi la nuit dernière la cérémonie des oscars. Avec la grande gagnante de la soirée : Kathryn Bigelow :

« Ah c'est formidable, c'est l'instant que j'ai attendu toute ma vie. Je dédie ce prix aux militaires qui risquent leur vie en Irak et en Afghanistan. »

Oscarverleihung 2010 Christoph Waltz Bester Schauspieler Nebenrolle

Christoph Waltz a reçu la récompense suprême pour son rôle dans "Inglourious Basterds"

Car le film de Kathryn Bigelow parle justement du quotidien de ces militaires, au sein d'une unité de déminage en Irak. Un film très dur, et très proche du documentaire. « Démineurs » a remporté en tout six oscars. C'est un film à petit budget - pour Hollywood tout au moins - puisqu'il n'a coûté « que » 11 millions de dollars.

"Démineurs" terrasse "Avatar"

Rien à voir avec le budget d' « Avatar » estimé à 500 millions de dollars. « Avatar », le film le plus cher de l'histoire sur l'invasion de la planète imaginaire « Pandora », est le grand perdant de la soirée. Pour le côté croquignolet de l'histoire, cette super-production en 3D, en partie film d'animation, a été réalisée par l'ex-mari de Kathryn Bigelow, James Cameron. Côté germanophone, une victoire : l'Oscar décerné à l'acteur autrichien Christoph Waltz.

Oscarverleihung 2010 James Cameron und Kathryn Bigelow

James Cameron, le réalisateur d'"Avatar", félicite son ex-épouse Kathryn Bigelow pour ses oscars.

Il remporte le trophée pour son rôle de nazi dans le film déjanté de Quentin Tarantino « Inglourious Basterds », une coproduction avec l'Allemagne tournée en partie à Berlin. Dans la catégorie meilleur film étranger, c'est l'Argentin Ricardo Darin qui a remporté la statuette pour « Dans ses yeux » sur la dictature de 1976 à 1983. Et à noter enfin : Sandra Bullock et Jeff Bridges ont été sacrés meilleurs acteurs.

Auteur : Carine Debrabandère
Edition : Elisabeth Cadot

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !