On respire chez les fumeurs | Vu d′Allemagne | DW | 31.07.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

On respire chez les fumeurs

A la Une des quotidiens: l’assouplissement de la nouvelle législation anti-tabac en Allemagne, la Chine et la censure d’internet avant les Jeux Olympiques et le rejet de la demande de dissolution de l'AKP en Turquie.

default

« Les fumeurs respirent » titre ironiquement die Tageszeitung au-dessus d'une radio d'un poumon pour le moins en mauvais état. Cette illustration est assortie d'une citation du célèbre écrivain allemand, Erich Kästner : « Est-ce que ce sera mieux ? Est-ce que ce sera moins bien ? On se le demande tous les ans. Soyons honnêtes : vivre est de toute façon toujours très dangereux ».

Deutschland Rauchen Verfassungsgericht Urteil Rauchen erlaubt

"Autorisation de fumer"


La Cour constitutionnelle allemande a donc décidé d'autoriser à nouveau la cigarette dans les Eckkneipen, autrement dit les « cafés du coin » pour les régions de Berlin et du Bade-Wurtemberg. Cet arrêt fait suite à une plainte de patrons de bars et de discothèques de ces régions qui s'estimaient discriminés par la nouvelle législation anti-tabac. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung la décision n'est pas, comme on pourrait le penser, un triomphe pour les fumeurs. Et si les petits bistrots y gagnent, ça n'est que provisoire : la Cour n'a cessé de souligner que protéger les fumeurs et les non fumeurs du tabagisme passif était et restait un objectif primordial et légitime. Pour Die Welt, qui remercie aussi la Cour constitutionnelle, la décision des juges est une claque pour la classe politique en général et pour les gouvernements régionaux de Berlin et du Bade Wurtemberg en particulier. Ces derniers ont désormais la certitude que leur politique de la santé se fait sur le dos des petites gens.


La Chine et le Comité international olympique ont pendant des mois trompé main dans la main l'opinion publique mondiale, déclare la Süddeutsche Zeitung.

Internet Boom in China

Internet sera censuré pendant les Jeux Olympiques

Les journalistes ne pourront pas travailler librement contrairement à ce qui avait été promis. Ce retournement, à quelques jours seulement du début des Jeux, est d'une insolence sans nom. Et le CIO, en capitulant, se rend complice de cette insolence. Le vrai scandale est là, s'exclame le quotidien. Le comité ferait mieux de ne pas oublier qu'il doit une partie de ses faramineuses rentrées d'argent aux médias internationaux. Un tel manquement à la promesse donnée devrait être suivi de conséquences juridiques.

Türkisches Verfassungsgericht eröffnet Verbotsverfahren gegen AKP

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan


Concernant le rejet par la Cour constitutionnelle turque de la demande d'interdiction de l'AKP, le parti au pouvoir, la Frankfurter Rundschau note, satisfaite, que les juges ne se sont pas laissés influencer. C'est bon signe pour la démocratie et pour le respect du droit en Turquie. Le Premier ministre peut certes continuer à gouverner mais il devra à présent le faire différemment. Il sait désormais qu'il ne peut pas ignorer purement et simplement l'ordre du jour et ce encore moins lorsqu'il s'agit de questions religieuses.



default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !