1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

« On dirait la fin du monde »

Des milliers de morts, des dégâts matériels énormes, les Philippines ont été touchées de plein fouet par le typhon Haiyan, l'un des plus puissants jamais enregistré sur la planète.

default

La ville de Tacloban, située dans la province de Leyte, à 580 km au sud-est de Manille, a subi les plus gros dégâts.

Le bilan humain du typhon Haiyan s'est brusquement aggravé ce dimanche, les autorités philippines évoquant désormais plus de 10.000 morts et 2.000 disparus. La Croix Rouge parle elle d'au moins 1.200 morts. Dans les deux cas, il s'agit de chiffres pour le moins approximatifs étant donné que de nombreuses localités touchés par le cyclone sont complètement coupées du monde.

Philippinen Taifun Haiyan

« Les gens qui marchent, on dirait des zombies à la recherche de nourriture », raconte Jenny Chu, étudiante en médecine à Leyte.

« Comme un tsunami »

Dans la seule province de Leyte, la Croix Rouge estime qu'entre 70 et 80% des infrastructures ont été détruites. Des vents atteignant 313 km/h ont été enregistrés et la montée des eaux a englouti des localités entières. Maisons rasées, des milliers de personnes noyées, des débris qui jonchent le sol, « c'était comme un tsunami » a déclaré le ministre philippin de l'Intérieur Manuel Roxas. « A partir du rivage et jusqu'à un kilomètre à l'intérieur des terres, il n'y a plus une structure debout ».

Taifun Philippinen Haiyan ISS Raumstation

Image satellitaire de Haiyan, un typhon de catégorie 5, la plus élevée sur l'échelle de Saffir-Simpson qui sert à mesurer les cyclones

Aéroports, routes et ports sont également hors service, rendant l'acheminement de l'aide particulièrement difficile. Pas d'eau potable, pas d'électricité, pas de nourriture : les informations concernant des scènes de pillage se multiplient. « On dirait la fin du monde », raconte Nancy Chan, une jeune femme venue à Tacloban pour un voyage d'affaires.

Mobilisation internationale

Face à l'ampleur de la catastrophe, plusieurs pays ont proposé leur secours. Les Etats-Unis, l'Australie, la Communauté européenne et l'Onu sont sur le pied de guerre. Le Programme alimentaire mondial a annoncé l'envoi par avion de 40 tonnes de biscuits énergétiques ainsi que des fournitures d'urgence et des équipements de télécommunications. Les premiers experts allemands sont eux attendus ce soir à Manille, la capitale.

Karte mit Philippinen EN englisch

La ceinture de feu du Pacifique, une zone d'intense activité sismique et volcanique.

Situées sur la ceinture de feu du Pacifique, les Philippines sont régulièrement frappées par des séismes, des typhons et des éruptions volcaniques. Mi-octobre, c'est la province de Bohol dans le centre qui a été touchée par un tremblement de terre meurtrier. Mais cette fois, si le bilan des 10.000 victimes se vérifie, Haiyan sera la catastrophe naturelle la plus grave de l'histoire récente du pays.

Le Vietnam évacue 600.000 personnes

Haiyan, qui a traversé d'est en ouest l'archipel philippin, s'est nettement atténué en approchant dimanche les côtes du Vietnam. Les autorités ont cependant ordonné des évacuations massives : bien que plus faible, le typhon devrait provoquer pluies torrentielles, inondations et glissements de terrain.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !