1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

OMD : une tâche colossale, mais pas impossible

Le sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement s'est achevé sur une note optimiste. Les Etats participants ont réaffirmé leur intention d'atteindre ces objectifs de réduction de la pauvreté d'ici 2015.

default

Ban Ki-moon à la tribune

Les femmes et les enfants d'abord. Voilà le message adressé par Ban Ki-moon, le secrétaire-général de l'ONU, à l'assemblée, lors de son discours de clôture. Même si la tâche est colossale, les objectifs peuvent être atteints. En renforçant par exemple la coopération entre les gouvernements, les ONG et les donateurs privés :

« Nous disposons de 40 milliards de dollars pour cette initiave. De nombreuses promesses ont été formulées pour améliorer l'accès aux soins des femmes et des enfants. Ces nouveaux engagements garantissent davantage de fonds pour la santé, qui seront utilisés de manière plus efficace. »

Millenium Village Project in Ghana

Atelier d'huile de palme financé par les OMD au Ghana

Une annonce accueillie favorablement par les ONG qui plaident pour un soutien plus important aux populations les plus vulnérables. Cependant, certaines associations, comme l'ONG World Vision, regrettent que les sommes promises ne viennent pas s'ajouter aux fonds déjà alloués aux OMD et qu'il s'agisse pour l'essentiel d'une nouvelle répartition de l'argent déjà existant.

Reviser les politiques agricoles et commerciales

Dans deux semaines, une conférence de donateurs doit avoir lieu, elle aussi sous l'égide de l'ONU. Et pour l'instant, la déclaration finale reste assez vague. Annika Söder, directrice-générale adjointe de la section OMD de la FAO :

« J'espère que d'autres engagements seront pris par les pays riches pour aider les pays pauvres. »

Ban Ki Moon Barack Obama UNO Armtusgipfel

Barack Obama, avant son discours

Des engagements qui doivent être couplés selon elle à une révision des politiques agricoles et commerciales. C'est d'ailleurs ce qu'a réclamé en substance Barack Obama. Le président américain espère une renégociation rapide des cycles de Doha, sur les accords commerciaux internationaux :

« Gardons à l'esprit ces millions de gens qui ont été dépendants, des décennies durant, de l'aide alimentaire. Ce n'est pas ça, l'aide au développement. Il faut briser ce cercle vicieux. Au lieu de gérer la pauvreté, il faut aider les populations et les Etats à en sortir. »

Sous certaines conditions, comme l'a suggéré la chancelière allemande, qui propose de soumettre l'aide à la bonne gouvernance et à la gestion pérenne, par les Etats bénéficiaires, de leur croissance.

La prochaine conférence sur les Objectifs du Millénaire est prévue dans trois ans, pour voir si les discours de ces derniers jours se sont bel et bien commués en actes.

Auteur : Christina Bergmann / Sandrine Blanchard
Edition : Anne Le Touzé

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !