Omar El-Béchir lance une initiative de paix pour le Darfour | Afrique | DW | 17.10.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Omar El-Béchir lance une initiative de paix pour le Darfour

Alors que les juges de la CPI demandent au procureur des éléments supplémentaires sur sa demande de mandat d'arrêt contre le président soudanais, El Béchir annonce l'allocation de 250 millions de dollars pour le Darfour

default

Le président soudanais Omar El-Béchir

Dénommé « initiative du peuple du soudan », le plan de paix a été présenté devant le président de la commission de l'Union africaine et le Secrétaire de la Ligue arabe, par Omar El Béchir qui a déclaré :"Malgré les difficultés et les obstacles, nous proclamons notre détermination à parvenir cette fois à une solution définitive". Selon El Béchir, cette solution passe par l’arrêt des violences et le soutien au retour volontaire des réfugiés et déplacés. "Les solutions fondamentales au problème du Darfour résident dans un développement global équilibré et un système administratif décentralisé", a-t-il ajouté. Mais la première mesure concrète de ce plan dont on ne connaît pas encore les détails est le déblocage de 250 millions de dollars pour le développement de la province du Darfour dès l'année prochaine. Aussitôt présentée, l'initiative ne fait pas l'unanimité. Le médiateur de l'ONU et de l'Union africaine, Djibril Bassolé, a affirmé que "l'Union africaine, la Ligue arabe et la communauté internationale dans son ensemble mettent beaucoup d'espoirs dans cette initiative". Mais certains observateurs émettent déjà des réserves sur sa capacité à trouver les solutions efficaces aux problèmes du Darfour. Les discussions ont commencé sans les rebelles qui ont aussitôt rejeté cette initiative, estimant qu'il s'agit d'une pure opération de relations publiques. Ils le considèrent en outre comme une tentative de Béchir de détourner l'attention des accusations de "génocide" portées contre lui par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI).

Internationaler Gerichtshof Den Haag Georgien Russland

En effet selon un communiqué de la CPI, "la Chambre préliminaire demande des éléments supplémentaires dans le cadre de la requête aux fins de délivrance d'un mandat d'arrêt à l'encontre du président soudanais Omar El-Béchir. Le bureau du procureur doit fournir ces informations "au plus tard le 17 novembre", précise le communiqué. Le conflit entre groupes rebelles et forces gouvernementales au Darfour a fait depuis 2003 plus de 300.000 morts selon l'ONU, 10.000 selon Khartoum.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !