Obama rencontre Medvedev avant le G20 | Vu d′Allemagne | DW | 02.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Obama rencontre Medvedev avant le G20

En Une: les manifestations anti-G20 qui ont eu lieu hier à Londres, mais aussi la 1ère rencontre entre les présidents américain et russe. Les deux chefs d'Etat ont convenu de réduire leur armement nucléaire.

default

Vers un réchauffement des relations entre Moscou et Washington ?

Cette initiative, écrit le Tagesspiegel, pourrait annoncer la fin d'une période glaciaire. Depuis que les Américains ont lancé leur projet de bouclier antimissile en Europe de l'Est et que les Russes ont envahi la Géorgie, le climat était rude. La volonté de négociation affichée par Barack Obama et sa visite à Moscou prévue pour juillet sont autant de signes envoyés aux Russes, mais aussi aux Européens avec lesquels son prédecesseur George Bush avait également des problèmes de communication.


Nordkorea Rakete Militärparade in Pyongyang

La Corée du Nord inquiète la Communauté internationale avec ses ambitions nucléaires.

La nouvelle a une forte portée symbolique, admet la Süddeutsche Zeitung, mais il serait naïf de l'interpréter comme le signe d'un véritable rapprochement, voire d'en faire une étape historique. Le traité sur la réduction des armes stratégiques "START" expire en décembre. Et comme c'est le pilier sur lequel repose l'architecture du contrôle de l'armement, ni Moscou ni Washington n'auraient intérêt à l'abandonner.


Un avis que partage la Frankfurter Allgemeine Zeitung : l'expiration prochaine de START exige la négociation rapide d'un nouveau traité. Il est donc juste et nécessaire que les deux plus grandes puissances nucléaires en prennent l'initiative, afin de surmonter la crise de la politique de non-prolifération. Certes, il n'y a pas de lien direct entre les ambitions nucléaires de l'Iran et de la Corée du Nord et les arsenaux militaires de la Russie et des Etats-Unis. Mais si ces deux pays réduisaient leurs stocks de missiles, cela renforcerait le régime de non-prolifération et accentuerait la pression sur les aspirants à l'arme nucléaire.


Demonstrationen in London G20

Des dizaines de milliers de personnes ont envahi les rues de la City pour protester contre le G20.

Pour l' Express de Cologne, la rencontre entre Barack Obama et Dmitri Medvedev est déjà une victoire en soi pour le sommet du G20. Cela donne un peu d'espoir pour le sujet principal de la conférence qui est la lutte contre la crise économique mondiale. Le journal - paru bien sûr avant les discussions - estime qu'un échec serait une honte pour les chefs d'Etat et de gouvernement et une preuve de leur incapacité à gérer une crise.


"Citoyens contre banquiers", titre la tageszeitung sur une photo des manifestations d'hier dans le quartier d'affaires de Londres. Dans son commentaire, le journal revient sur les piques échangées par les participants avant le début de cette rencontre historique, notamment envers la chancelière allemande Angela Merkel qui refuse de nouveaux plans de relance. Pour la taz, cela montre que les acteurs du sommet essaient de se faire porter mutuellement le chapeau au cas où le G20 ne réussirait pas l'exploit de sauver l'économie mondiale.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !