Obama dans la tourmente | International | DW | 23.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Obama dans la tourmente

A un mois des élections de mi-mandat aux États-Unis, Barack Obama va de mal en pis. Quatre de ses principaux conseillers économiques ont démissionné. Les républicains ne se font pas prier pour l'attaquer.

default

Timothy Geithner a souligné qu'il resterait aux côtés du président tant que ce dernier aurait besoin de lui

Rien ne va plus dans les hautes sphères de l’administration Obama, où l’équipe économique du président boit la tasse à l’approche des législatives américaines. On ne décompte pas moins de quatre départs de taille : Le directeur du budget de la Maison blanche, la présidente du Conseil des conseillers économiques, le premier conseiller économique de Barack Obama, et enfin le sous-secrétaire adjoint au Trésor chargé de la stabilité financière. De la garde rapprochée initiale du président, seul le secrétaire au trésor Timothy Geithner reste fidèle au poste.

Deutschland USA Wahlen Reaktionen zu Obama Börse in Frankfurt

Les républicains reprochent à Obama ses manques de résultats économiques.

Cette cascade de démissions intervient à un mois des élections législatives du 2 novembre, élections pour lesquelles la majorité apparaît en difficulté.

Les républicains se sont empressés d’en rajouter une couche en accusant le président de mener le pays à la faillite. Ils l’accusent d’aggraver l’endettement sans pour autant parvenir à faire baisser le taux de chômage.

Peu avant les démissions, le président a avoué du bout des lèvres que son plan de secours et de relance de 2009 n’avait pas été suffisant. Ces démissions ont lieu alors que le président vient juste d’honorer une promesse électorale : retirer les troupes d’Irak.

Après avoir annoncé le départ des troupes d’Irak, le président américain avait souligné qu’il s’agissait maintenant de « reconstruire les Etats-Unis ». Six jours après cette déclaration, il a dévoilé un plan d’investissement important. Le but annoncé était de consacrer 50 milliards de dollars sur six ans à la modernisation des réseaux de transport, des routes, des voies ferrées et des aéroports pour permettre de créer sur le long terme des emplois.

Auteur : Sylvie Ernoult
Edition: Philippe Pognan

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !