Où en est le parti de Laurent Gbagbo ? | Afrique | DW | 11.04.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Où en est le parti de Laurent Gbagbo ?

La chute de Laurent Gbagbo a porté un coup sévère au Front populaire ivoirien. Ce dernier tente désormais de se reconstruire. Retour sur une année qui a été marquée notamment par le boycott des élections législatives.

Laurent Gbagbo, en octobre 2010

Laurent Gbagbo, en octobre 2010

Après une offensive foudroyante des forces pro-Ouattara qui, à la mi-mars 2011, ont pris en une semaine le contrôle de tout le pays, la bataille d’Abidjan a fait rage pendant douze jours. Mais dès le 10 avril 2011, en début d'après-midi, les hélicoptères de l'Onuci et de la force française Licorne ont mené des frappes intenses sur la résidence présidentielle. Un an après ces évènements, la polémique continue sur l’arrestation de Laurent Gbagbo. Pour ses partisans, l’ex-président a été arrêté par les forces françaises. Henri Niava, ex-pensionnaire du Bunker :

« Ce sont les militaires français qui ont appréhendé le président Laurent Gbagbo et pour éviter le qu'en-dira-t-on, ils ont fait comme si c'étaient les FRCI qui avaient pénétré dans la résidence. »

Les pro-Ouattara, quant à eux, attribuent l’arrestation de Laurent Gbagbo aux forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). Soumahoro Farikou ex-prisonnier du Golf hôtel :

Simone Gbagbo a été, avec son mari, l'un des membres fondateurs du FPI

Simone Gbagbo a été, avec son mari, l'un des membres fondateurs du FPI

« Le 11, vers 13 heures, les éléments des Forces nouvelles ont pu atteindre le domicile de Laurent Gbagbo et ils sont allés capturer Laurent Gbagbo, qu'ils ont amené au Golf. »

Un coup terrible

Malgré l’arrestation de Laurent Gbagbo, qui a décapité toutes ses instances, le FPI reste une formation politique debout, aux dires de Réné Légré, politologue à l’université d’Abidjan et président de la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme :

« Laurent Gbagbo a été incarcéré, mais le FPI continue de vivre. Il est évident que la chute de Gbgabo a porté un coup terrible à ce parti qui s'est retrouvé pratiquement démembré. »

La guerre de leadership et la cacophonie qui règnent au sein du FPI sont liées aux rôles par défaut joués par les dirigeants actuels de cette formation politique, selon Réné Legré.

« Ce sont des cadres qui se sont retrouvés, par la force des choses, au devant de la scène politique. Ils ne manquent pas de compétences, ils ne manquent pas d'intelligence, mais c'est à croire qu'ils se sont retrouvés là où, certainement, ils n'avaient pas envisagé être. »

Pour mémoire, cela fait également un an que Simone, l’épouse, et Michel, le fils de Gbagbo sont détenus dans la partie nord du pays.

Ci-dessous, vous pouvez également écouter la version audio de cette correspondance.

Auteur : Julien Adayé
Édition : Marie-Ange Pioerron, Kossivi Tiassou

Écouter l'audio 02:10
Now live
02:10 min

"Ce sont des cadres qui se sont retrouvés, par la force des choses, au devant de la scène politique"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet