Nucléaire civil : l′Allemagne renonce, Munich et son passé colonial, les 125 ans du Kudamm | Allemagne magazine | DW | 07.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne magazine

Nucléaire civil : l'Allemagne renonce, Munich et son passé colonial, les 125 ans du Kudamm

Ça y est, c’est décidé pour de bon : l’Allemagne renonce au nucléaire civil. La coalition au pouvoir à Berlin a annoncé que l’Allemagne allait cesser toute production d’électricité nucléaire d’ici 2022.

Le dernier des 17 réacteurs allemands sera éteint au plus tard en 2022, c'est ce qu'a annoncé Angela Merkel. La sortie du nucléaire avait en fait déjà été scellée en Allemagne sous un précédent gouvernement, dirigé par Gerhard Schröder. La chancelière actuelle était revenue sur ce consensus décidé en l’an 2000 et transformé en loi en 2002. Peu avant la catastrophe nucléaire de Fukushima, la coalition conservatrice au pouvoir à Berlin avait décidé le prolongement de 12 ans en moyenne de l’exploitation des centrales. Et puis, après le séisme et le tsumani du 11 mars dernier au Japon, rien n’était plus pareil. La chancelière faisait volte face. Un moratoire de trois mois était mis en place. Et une commission éthique était chargée de voir quand la sortie du nucléaire serait possible.

Dans cette émission, nous nous penchons également sur le passé colonial de Munich, et sur les 125 ans du Kudamm, le Kurfürstendamm, le boulevard sans doute le plus connu de Berlin.

Audios et vidéos sur le sujet