1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Nouvelles profanations de cimetières au Sénégal

Plus de 160 tombes ont été profanées dans deux cimetières chrétiens de Dakar, la capitale. Les auteurs de ce forfait ne sont pas encore identifiés mais ce n'est pas la première fois que de tels actes se produisent.

A photo taken on October 11, 2012 shows a vandalized headstone at the Bel Air Christian cemetery in Dakar. The archdiocese of Dakar announced on October 11 that more than 160 graves had been vandalized in two Christian cemeteries in Dakar in the last few months, with looters removing bronze plating and crosses from headstones, leaving only iron or aluminium artifacts. AFP PHOTO / SEYLLOU (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/GettyImages)

Friedhof Senegal Grabschändungen

"Une soixantaine de tombes au cimetière Saint Lazare de Béthanie et plus d'une centaine de tombes à Bel Air ont fait l'objet de ces actes", a déclaré dans un communiqué l'archidiocèse de Dakar. Ces profanations seraient motivées par des buts plus criminels que religieux puisque les objets dérobés possèdent tous une valeur marchande. Par ailleurs, des cimetières musulmans en ont déjà été victimes.

C'est ce que nous explique l'abbé Roger Gomis, chef du service diocésien de la communication de l'archidiocèse de Dakar.

Écouter l'audio 01:57

"Apparemment, les motifs sont criminels", explique l'abbé Roger Gomis de l'archidiocèse de Dakar.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !