Nouvelles négociations climatiques à Bonn | Allemagne | DW | 02.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Nouvelles négociations climatiques à Bonn

C'est la première réunion depuis l'entrée en fonction de Christiana Figueres à la tête du secrétariat de la convention de l'Onu sur les changements climatiques. Elle a pris la succession d'Yvo de Boer au 1er juillet.

default

Christiana Figueres, nouvelle patronne des négociations climatiques

La mission est délicate : le chef du secrétariat de l'Onu n'a pas moins de 194 employeurs, soit le nombre de pays et de parties qui ont signé la convention. Son rôle : médiateur et coordinateur des négociations internationales. Christiana Figueres a relevé le défi. Lorsqu'Yvo de Boer a annoncé sa démission, à l'issue du sommet de Copenhague, la Costa-ricaine s'est portée candidate. Et ne le regrette pas :

Symbolbild Klimaschutz USA Kyoto Protokoll

Les gaz à effet de serre, responsables du réchauffement planétaire

« Je suis très heureuse d'être ici et c'est pour moi un honneur de travailler pour le secrétariat de l'Onu pour le climat - et avec 450 collaborateurs très professionnels et très engagés. Pour moi, ce travail est moins un défi qu’une joie personnelle. »

Tout de suite dans le bain

Christiana Figueres n'a eu que quatre semaines pour se préparer à ces nouvelles négociations. Les deux commissions ad-hoc se réunissent jusqu'au 6 août ici même, à Bonn, pour discuter de l'avenir de la convention sur les changements climatiques et faire avancer autant que possible le projet d'accord pour le prochain grand sommet de Cancún, en décembre. De nombreuses questions sont restées en suspens depuis l'échec de Copenhague il y a huit mois, mais pour Christiana Figueres, le sommet a permis de comprendre certaines choses :

« Pour moi, l'un des principaux enseignements de Copenhague est que de nombreuses parties ne se sont pas senties représentées dans les précédentes négociations. Et pourtant, la transparence et la participation sont deux principes de base des Nations Unies. Sans ces deux principes, les Nations Unies ne peuvent pas fonctionner. »

Bonn Klimakonferenz UN 2010

Manifestation de militants écologistes à Bonn en avril

Recoller les morceaux et rétablir la confiance

C'est la mission de Christiana Figueres. Elle se rend compte que le temps presse car le fossé se creuse entre les prévisions scientifiques et les politiques des Etats en matière de réduction d'émissions de CO². La priorité est de trouver un accord pour prendre la suite du protocole de Kyoto, qui fixe les obligations des pays industrialisés en matière d'émissions polluantes jusqu'à la fin 2012. Il reste donc peu de temps pour développer un modèle contraignant pour l'après-Kyoto. Christiana Figueres espère que les négociations de Bonn seront couronnées de succès. En décembre, c'est à Cancun que seront prises des mesures politiques concrètes sur la structure d'un futur accord climatique. Avant cela, une dernière réunion préparatoire est prévue en Chine pendant une semaine en octobre.

Auteur : Helle Jeppesen / Anne Le Touzé
Edition : Sandrine Blanchard