1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Nouvel attentat meurtrier au Pakistan

Au moins 43 morts, une centaine de blessés, tel est le dernier bilan après l’explosion d’une bombe pendant la grande prière du vendredi dans une mosquée de Jamrud.

default

Evacuation de blessés après un attentat

Cette grande ville du nord-ouest du pays, située à 25 km au sud-ouest de Peshawar est située dans le district de Khyber, l’un des sept districts tribaux semi-autonomes, frontaliers de l'Afghanistan. Une région où la population est fréquemment victime d’actes de violences. Mais cette dernière attaque dans une mosquée de Jamrud est la plus meurtrière des derniers mois dans ces zones troublées par la rébellion des talibans et des groupes radicaux islamistes liés à Al-Qaïda.

Versteck von Osama bin Laden in Pakistan

La cache d'Oussama ben Laden à Abbottabad

Un attentat particulièrement perfide puisque la bombe de forte puissance a explosé alors que plusieurs centaines de personnes s’apprêtaient à quitter la mosquée à la fin de la grande prière du vendredi en cette période de ramadan. Le toit de la mosquée s’est effondré sur les fidèles. Selon des médias locaux, un adolescent serait l’auteur de cet attentat-suicide. Attentat qui n’a pas encore été revendiqué.

Guerre sainte

Au cours des quatre dernières années, les attaques et attentats à la bombe ont coûté la vie à plus de 4500 personnes dans tout le Pakistan. Plusieurs milliers d’autres ont été blessées. La grande majorité de ces crimes sont attribués aux milices radicales islamistes des Talibans et aux groupes liés au réseau terroriste d’Al Qaïda. En 2007, le TTP, le Mouvement des Talibans du Pakistan a déclaré la guerre sainte au gouvernement pakistanais pour le châtier de sa collaboration avec les Américains.

Pakistan Anschlag USA Drohnenangriff

Drone américain MQ-1 Predator

Et après l’opération-commando de forces spéciales américaines le 2 mai dernier qui a tué le chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, dans le nord du Pakistan, de nombreux islamistes ont juré de venger sa mort.

Depuis, le nombre et la fréquence des attentats dans les zones tribales n’ont pas sensiblement diminué malgré plusieurs offensives de l’armée pakistanaise contre les insurgés islamistes et des frappes américaines au moyen de drones.Auteur: Philippe Pognan
Edition: Carine Debrabandère

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !