Nouveau tournant dans la campagne présidentielle américaine | Vu d′Allemagne | DW | 13.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Nouveau tournant dans la campagne présidentielle américaine

À la Une : le bilan des JO de Londres, la situation en Syrie mais aussi la campagne électorale pour la présidentielle aux États-Unis. Le Républicain Mitt Romney a désigné samedi Paul Ryan candidat à la vice-présidence.

Paul Ryan représente tout ce que Mitt Romney n'incarne pas, écrit die Tageszeitung. Il est jeune, il est catholique, il a fait toute sa carrière en politique et surtout il est connu pour être un dur, notamment en ce qui concerne les questions économiques. Avec lui, Mitt Romney se positionne plus clairement sur le plan idéologique et redonne du piment à la campagne.

Cela dit, si Paul Ryan devrait pouvoir remobiliser la base du parti républicain, ses positions radicales pourraient également pousser tous les électeurs encore indécis à se tourner vers Barack Obama. Avec cette nomination, les Républicains prennent donc aussi un énorme risque politique.

La Süddeutsche Zeitung s'interroge, elle, sur l'avenir de la Syrie, une fois que le régime de Bachar al-Assad sera tombé. Pour le journal, l'une des perspectives les plus sombres serait de voir le pays se scinder en plusieurs régions, contrôlées par différentes confessions et différents groupes ethniques. Les Kurdes seraient ainsi au nord, les Druses au sud, les Alaouites sur la côte, tandis que les sunnites se diviseraient sur des questions idéologiques.

Et tous ces petits groupes auraient chacun leur source de financement et leurs fournisseurs d'armes. Ce scénario pousse désormais Américains et Turcs, notamment, à agir de concert pour aider les rebelles. Le temps de l'abstinence militaire pour les Occidentaux semble terminé.

Olympische Sommerspiele 2012 in London Abschluß Feier Brasilien Flagge

Le maire de Rio de Janeiro à la cérémonie de clôture. Les prochains JO d'été se dérouleront en 2016 dans sa ville

Pour finir, les journaux commentent abondamment et positivement les jeux Olympiques de Londres qui ont pris fin en fanfare dimanche soir. Die Welt reprend les mots de Jacques Rogge, président du Comité international olympique, pour qui ces Jeux ont été exceptionnels et ont montré au monde le meilleur de l'hospitalité britannique. Rien à voir avec août 2011, où les télévisions diffusaient les images des émeutes qui avaient éclaté dans la capitale et dans plusieurs autres villes du pays. Les excès d'hier se sont transformés en un feu d'artifice d'hospitalité.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, les Britanniques se sont même redécouverts eux-mêmes. Et puis le journal revient aussi sur la participation historique de deux femmes d'Arabie Saoudite. Un autre succès pour Jacques Rogge, pour qui ces Jeux ont été ceux des femmes.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !