1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Nouveau tir de missile : la Corée du Nord fait un pas en avant technologique

La Corée du Nord a lancé ce mardi 29 août, un missile qui a survolé le Japon, parcourant 2.700 km avant de s’abimer dans le Pacifique, à quelques kilomètres de l’ile d’Hokkaido.

Écouter l'audio 02:02

"Au niveau technologique, c'est une démonstration supplémentaire" (Bruno Hellendorff, chercheur au GRIP)

Ce tir nord-coréen avait une trajectoire tendue et non plus "en cloche" comme les fois précédentes ce qui signifie qu'il a été effectué en conditions réelles, les mêmes qu'en cas de véritable attaque. Un tir qui prouve les capacités de la Corée du Nord de lancer un missile à portée intermédiaire. Avec ce lancement, la Corée du nord envoie un message fort et poursuit ses provocations, ignorant les menaces de la communauté internationale.

Un incroyable bond technologique de la Corée du Nord comme l’explique Bruno Hellendorff chercheur au GRIP, le groupe de Recherche et d'information sur la Paix et la Sécurité.

"En tirant ce missile, sur la trajectoire qu’elle a déterminée, la Corée du nord démontre une volonté d’opérationnaliser ses techniques et donc de rendre ses effets plus crédibles", confirme le chercheur du GRIP.

"C’est une ogive qui n’avait pas de charge militaire. C'est-à-dire que l’enjeu de ce test était véritablement de valider certaines technologies clés dans le lancement, tout particulièrement de ses missiles, dans le guidage et puis dans le guidage terminal qui sont des contraintes que la Corée du Nord jusqu’à présent n’avait pas tester"; a-t-il confié à la DW.

La Corée du Nord peut atteindre l'ile de GUAM avec ce missile

Le missile utilisé est un missile à portée intermédiaire mis au point récemment comme le confirme Bruno Hellendorff.

"Le missile utilisé est probablement un missile “Hwasong 12“ c'est-à-dire un de ces nouveaux missiles que nous avons découvert cette année et qui est un missile de portée intermédiaire, c'est-à-dire de 3.500 à 5.500 km environ", a affirmé le chercheur. 

"Ce qui mettrait à portée Guam et également le territoire japonais mais qui serait bien incapable d’atteindre le territoire continental des Etats-Unis. Néanmoins, reste à voir à l’avenir si la Corée du nord ne dispose pas effectivement de missile intercontinentaux opérationnels", a-t-il poursuivi. 

Ce tir d'un missile nord-coréen et son passage dans le ciel japonais fait monter d’un cran les tensions en Asie du sud-est. Le Conseil de sécurité de l’ONU s'est réuni en urgence aujourd'hui.

Parmi les réactions des chefs d'Etat, celui du président américain Donald Trump qui a tweeté que "toutes les options sont sur la table" concernant la Corée du nord.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !