1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"Nous pensons pouvoir relever le défi en RCA"

Depuis dimanche, la Centrafrique a un nouveau Premier ministre. Il s'agit de Mahamat Kamoun, 52 ans, directeur de cabinet de l'ex-président Michel Djotodia. Sa mission : faire appliquer l'accord de Brazzaville.

Écouter l'audio 07:25

Entretien avec le Premier ministre centrafricain

L'économiste Mahamat Kamoun, précédemment conseiller spécial à la présidence, a été nommé Premier ministre par décret présidentiel. De confession musulmane, spécialiste des finances, Mahamat Kamoun avait été directeur général du Trésor sous le président François Bozizé. La nomination d'un homme d'origine musulmane comme Premier ministre par la présidente centrafricaine, Catherine Samba-Panza est une première dans l'histoire du pays selon des observateurs.

Mahamat Kamoun a pour principale mission de mettre en œuvre le très précaire accord de cessez-le-feu signé fin juillet et ainsi relancer la transition. Une mission difficile mais pas impossible a-t-il déclaré au micro de Kossivi Tiassou. Entretien à retrouver ci-dessus.

Un choix qui ne fait pas l'unanimité

La nomination de Mahamat Kamoun au poste de Premier ministre ne fait pas que des heureux notamment parmi les ex-rebelles de la Seleka. Une grande partie de des responsables militaires de l'ex-rébellion ne le considèrent pas comme un membre du groupe armé qui a renversé le président François Bozizé, en mars 2013.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !