1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Nokia, le numéro un mondial des téléphones portables quitte l'Allemagne d'ici six mois

La fermeture de l'usine Nokia de Bochum dans le nord-ouest, sonne le glas de la production de mobiles en Allemagne après les retraits récents de Motorola et de BenQ. L'annonce a été faite par les responsable de Nokia.

default

Un portable Nokia pour immortaliser la marche de protestation des employés.

Comme premier constat, cette délocalisation pourrait entraîner la suppression de 2.300 emplois. Les activités de l’usine Nokia située dans la région de la Ruhr seront transférées en Roumanie, jugée plus compétitive. Selon les responsables du groupe finlandais, les coûts de production et les coûts salariaux sont trop élevés en Allemagne. Mais Jürgen Rüttgers, chef du gouvernement de la Rhénanie du nord Westphalie, la région dans laquelle est implantée l’usine, voit lui les choses d’une autre manière….

Deutschland Nokia Schliessung in Bochum Demonstration Ministerpräsident Jürgen Rüttgers

Jürgen Rüttgers, chef du gouvernement de la Rhénanie du nord Westphalie (NRW).

« Pourquoi nous ne pouvons pas, par des modifications dans l’entreprise, par des modifications dans la production,... produire au même coût comme qu'en Roumanie. Jusqu’à présent, aucune raison compréhensible n’a été donnée pour justifier cette fermeture. »

Cette décision suscite l'indignation des politiques et des syndicats allemands. « Cochonnerie sans nom » pour le tout puissant syndicat IG Metall, « pompe à subventions » pour le chef du gouvernement de la région. Dans l’affaire Nokia, les autorités allemandes ne veulent pas baisser les bras. Le secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie Hartmut Schauerte….

« Pour le moment, nous rassemblons les données et les faits et il est tout à fait important que nous parlions maintenant avec le côté finlandais sur les raisons qui ont amené à prendre cette décision. Et alors, il est aussi important de parler des conséquences de cette fermeture et des mesures politiques. »

Deutschland Nokia Schliessung in Bochum Demonstration

Une employée de Nokia à Bochum

Aux dernières nouvelles, le groupe Nokia a déclaré qu'il ne veut pas négocier. La Confédération des syndicats allemands (DGB) a appelé ce jeudi au boycott des téléphones portables Nokia. Pour éviter une possible fermeture, la Rhénanie du nord Westphalie avait accordé une subvention de 60 millions d'euros à Nokia, et l'Etat fédéral 20 millions. Ceci explique l’indignation des autorités allemandes.