1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Nkurunziza favorable à l'ouverture d'un dialogue

Alors que les violences émaillent le quotidien des habitants de la capitale, le président Pierre Nkurunziza a accepté de coopérer avec l'ONU pour favoriser l'ouverture rapide d'un dialogue avec certains opposants.

Écouter l'audio 02:14

"La place des putschistes c'est la prison" (Albert Shingiro)

Après un début du mois de janvier plutôt calme, Bujumbura est en proie à une recrudescence d'attaques armées depuis quelques jours. Dans la nuit de samedi à dimanche, au moins quatre civils, dont un enfant, ont été tués et une vingtaine d'autres blessés dans trois attaques à la grenade à Bujumbura.

Ces nouvelles violences interviennent alors que le Burundi attend prochainement la visite de cinq chefs d'Etat et de gouvernement africains, mandatés par l'Union africaine, afin de tenter de convaincre le président Nkurunziza d'accepter le déploiement dans son pays d'une force d'interposition.

Ecoutez ci-dessus Albert Shingiro, représentant permanent du Burundi auprès des Nations Unies.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !