1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Nigeria : Jonathan ou Buhari ?

Près de 180 millions de personnes ont les yeux tournés vers la commission nationale indépendante, qui doit publier les résultats des élections générales. Plus le temps passe, plus la tension monte.

Il est difficile pour l'instant de dire qui du président sortant, Goodluck Jonathan, ou de son challenger, Muhammadu Buhari, sera élu chef de l'Etat. La CENI a promis de publier les résultats sous 48h, soit demain mardi. Ce matin, environ 2.000 militantes de l'opposition ont été dispersées à coup de gaz lacrymogène à Port-Harcourt. Ces personnes accusent la CENI d'avoir falsifié le scrutin au profit du parti au pouvoir. L'Etat pétrolifère de Rivers est l'un des plus gros réservoirs d'électeurs capable de faire basculer la victoire d'un camp à l'autre. Adebayo Tajuden, habite à Ibadan, dans le sud. Il espère que la situation restera calme.

"Cette fois-ci, je pense que les résultats seront acceptés par les deux candidats. Il n’y aura pas de réactions violentes spontanées comme en 2011"

La CENI inspire la confiance

Dans le centre du pays également, on retient aussi son souffle avant la publication des résultats du double scrutin. John Kin, habite à Jos. Il dit avoir confiance en la CENI dont le président a annoncé des enquêtes concernant les allégations de fraude et de négligences.

"Le responsable de la commission électorale donne l’impression d’être très sérieux et très honnête. Je pense que les résultats seront très honnêtes"

La peur des violences post-électorales

Envahie par les violences intercommunautaires de 2011, la ville de Kaduna garde encore de mauvais souvenirs. Pour Ibrahima Yacoubu joint à la mi-journée, les gens ont peur.

"Si vous vous rappelez très bien, la semaine dernière, les gens ont acheté beaucoup de nourriture en prévision des troubles, comme ceux que l'on a vécus en 2011"

Tous les observateurs ont décrit le scrutin comme crédible. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité les Nigérians pour ces élections qui selon lui, se sont déroulées largement dans le calme.

Ecoutez ci-dessous les réactions à Ibadan, Jos et Kaduna.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !