1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Niger: plébiscite ou farce électorale?

Selon les résultats globaux provisoires publiés par la CENI, le président sortant Issoufou est réélu avec 92,5 pourcents des voix. Mais l'opposition, qui a boycotté le scrutin ne l'entend pas de cette oreille.

Écouter l'audio 02:02

"À partir du 1er avril, ce ne sera plus "Issoufou, président de la République" mais monsieur Issoufou!" (Ousseïni Salatou, porte-parole de la COPA)

La Coalition de l'opposition pour l'alternance (COPA 2016) avait déjà annoncé qu'elle ne reconnaîtrait pas les résultats globaux provisoires du scrutin. "Le pouvoir a crevé tous les plafonds d'atteinte à la démocratie en traînant notre pays dans une parodie électorale", a dit un responsable de l'opposition, Amadou Boubacar Cissé, qui dénonce de "faux résultats". À Niamey, les précisions de Mahaman India Abdourahamane, en cliquant sur l'image ci-dessus.

Le président Mahamadou Issoufou s’est fendu d’une courte déclaration, à l’annonce des résultats : "Pendant ce mandat, je consacrerai toute mon énergie à répondre aux aspirations du peuple nigérien", a-t-il affirmé, avant de préciser ses priorités : "la sécurité, le renforcement de la démocratié, les infrastructures, la sécurité alimentaire, les secteurs sociaux, éducation et santé ainsi que l'accès à l'eau potable".

L'état de santé de son challenger défait, Hama Amadou, se serait amélioré. Il va mieux mais devra rester au moins 10 jours en observation, selon son médecin parisien.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !