1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Nigéria: Shell et Eni dans le viseur de la justice

L’Agence anti-corruption a inculpé jeudi deux compagnies pétrolières: Shell et Eni. La justice les accuse d’avoir versé plus de 800 millions de dollars de pots-de-vin à des hommes politiques nigérians.

Écouter l'audio 02:26

"Plusieurs personnalités devraient aussi être inculpées" (Khalifa Dikwa)

Les responsables locaux de ces deux compagnies ont réfuté ces accusations, estimant avoir agi dans la légalité. Parallèlement, la justice italienne enquête également sur cette affaire, qui a permis en 2011 aux deux majors de remporter l’attribution d’un bloc pétrolier offshore au Nigeria pour 1,3 milliard de dollars.

Lors de son élection en mars 2015, le président nigérian Muhammadu Buhari avait promis de combattre la corruption endémique dans le pays. Il a affirmé que des sommes d’argent public "faramineuses " avaient été volées. Ce qui a eu pour conséquence la vague d’arrestations de hauts fonctionnaires de l’administration.

 La procédure enclenchée est-elle sérieuse ?

Ecoutez l’analyse du politologue nigérian Khalifa Dikwa au micro  d’Eric Topona.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !