1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

N'Djamena retire ses troupes du Niger

Les troupes tchadiennes quittent la région de Diffa, au Niger. Selon les informations recueillies auprès des autorités de Niamey, le vide laissé par les soldats tchadiens devrait être comblé par les troupes nigériennes.

Écouter l'audio 02:17

"Nous ne pouvons pas garder nos troupes à l'étranger" ( Hissène ibrahim Taha, chef de la diplomatie tchadienne)

L'information qui n'est cependant toujours pas connue concerne le nombre exact de soldats tchadiens qui ont définitivement quitté Diffa. Selon le ministre nigérien de l'Intérieur, Bazoum Mouhamed, le gros des troupes tchadiennes a cependant commencé son retrait depuis déjà six mois. 

"Le Tchad a certainement d'autres besoins qui lui sont propres pour la sécurité de son territoire et a besoin de ses soldats pour sa propre sécurité. C'est cela leur vocation. Ce qui vient de se passer a été fait en bonne intelligence avec les autorités tchadiennes. il n'y a aucun problème à cet égard " a déclaré Bazoum Mouhamed.

Il estime que ce retrait fait suite à un accord entre N'Djamena et Niamey. Pour les deux gouvernements, la région de Diffa a été pacifiée et le groupe islamiste nigérian Boko Haram mis en déroute. 

Tschad Präsident Idriss Deby (Getty Images/AFP/L. Marin)

Le président Deby va-t-il se retirer du G5 Sahel ?

Les menaces du président Deby

Il y a quelques mois le président tchadien, Idriss Deby, avait menacé de retirer ses soldats de toutes les missions de paix si la communauté internationale ne venait pas financièrement en aide à son pays.

Les troupes tchadiennes sont déployées au Mali, au Niger, au Cameroun et au Nigeria notamment. "Nos troupes ont pris part à tous les combats. Ceci dit, cela a un coût non seulement humain - le sacrifice est énorme. Mais cela a aussi un coût financier. Le président de la République l'avait dit, nous ne pouvons pas, au stade actuel des choses, garder nos troupes à l'étranger", justifie Hissène ibrahim Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères. 

Le Tchad et le G5 Sahel 

De sources concordantes, le Tchad a déployé 1.400 hommes dans la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) ainsi que 2.000 soldats dans le G5. A terme, la force G5 Sahel doit comprendre 5.000 hommes et aura, à la différence des Casques bleus de la Minusma, la possibilité de s'affranchir des frontières lors d'opérations anti-djihadistes. Son financement reste toutefois encore à éclaircir.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !