1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

N'Djamena, cible de Boko Haram

Le Tchad est sous le choc après les deux attentats à N'Djamena ce lundi contre le commissariat central de la ville et l'école de police. Le bilan est lourd.

Écouter l'audio 02:07

"Il était tout à fait attendu qu'elle ( la secte islamiste Boko Haram) puisse réagir...." Guibai Gatama

Selon Hassan Sylla Bakari, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement tchadien, une vingtaine de personnes, dont quatre membres présumés de Boko Haram, ont été tuées et une centaine d’autres blessées. Les autorités tchadiennes imputent à la secte islamiste nigériane la responsabilité de l’attaque, qui n'a pas été revendiquée. Le Tchad, se trouve en première ligne de la lutte contre les islamistes nigérians et c’est dans la capitale tchadienne que la France a établi le quartier général de son opération Barkhane. Le commissariat central, l'une des cibles des attaques de ce matin, se trouve à quelques dizaines de mètres de la présidence.

Pourtant, de telles attaques étaient prévisibles en dépit du dispositif sécuritaire mis en place à N’Djamena. C’est l’avis de Guibai Gatama. Ecoutez ci- dessus le directeur de publication du bihebdomadaire « L’œil du Sahel » au Cameroun, autre pays où Boko Haram sévit.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !