Naby Keita à Liverpool l′an prochain | DW Sport | DW | 29.08.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Naby Keita à Liverpool l'an prochain

Après Ousmane Dembélé, une autre star de la Bundesliga devrait bientôt faire ses valises : le Guinéen Naby Keita. Le milieu de terrain du RB Leipzig jouera pour FC Liverpool la saison prochaine.

Selon plusieurs médias allemands et britanniques, le milieu de terrain du RB Leipzig a passé une visite médicale à Manchester puis s'est engagé en faveur du FC Liverpool en vue de la saison prochaine. Le club anglais aurait consenti à payer la clause du joueur guinéen, qui s'élève à 55 millions d'euros.

Jusqu'à 75 millions d'euros dans les caisses du RB Leipzig

Un transfert qui pourrait être encore plus juteux pour le club de l'Est de l'Allemagne : selon la Bild-Zeitung, si Liverpool venait à ne pas se qualifier pour une compétition européenne, alors le club dirigé par Jürgen Klopp devra verser 65 millions au total, soit 10 millions de plus que la somme initiale. Si Liverpool se qualifie pour la Ligue Europa, cette somme pourra atteindre les 70 millions. Enfin, si les Reds devaient à nouveau atteindre la Ligue des Champions (comme cette saison), alors ce sont 75 millions d'euros qui devraient arriver dans les caisses du RB Leipzig. Après des semaines de tractations, les deux clubs semblent être arrivés à un accord pour le joueur guinéen, très en vue la saison dernière en Bundesliga. Et la transaction a été confirmée ce matin par le RB Leipzig.

Retour en grâce de Maria Sharapova

En tennis, début hier de l'US Open, le quatrième et dernier tournoi du Grand Chelem de l'année.  Et déjà quelques surprises, avec l'élimination de Johanna Konta. La Britannique, tête de série numéro 7, a été sortie au premier tour par la Serbe Aleksandra Krunic, 6-4, 3-6, 4-6. Autre grosse surprise, l'élimination de Simona Halep. L'actuelle numéro deux mondiale a été battue par la revenante Maria Sharapova, 4-6, 6-4, 3-6. La joueuse russe, qui effectuait son grand retour après quinze mois de suspension pour dopage, était forcément toute heureuse de cette grosse performance :

"Vous ne savez pas vraiment ce que vous allez ressentir jusqu'à ce que vous gagniez ce fameux point du match. Ensuite, vous ne contrôlez pas vraiment vos émotions, plein de choses vous passent par la tête, et vous comprenez que ça valait le coup de vivre ce moment. Surtout après 2h et 44 minutes de jeu."

Sinon, chez les hommes, ça passe pour Marin Cilic, John Isner ou encore Jo-Wilfried Tsonga. En revanche, l'Américain Jack Sock, tête de série numéro 13, a été sorti en cinq sets par l'Australien Jordan Thompson.