1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

« Mort d'un patriarche »

La presse allemande rend hommage à Berthold Beitz, figure du groupe industriel Krupp, disparu à l'âge de 99 ans. Il avait été élevé au rang de "Juste" pour son attitude pendant la Seconde Guerre mondiale.

Berthold Beitz dans son bureau, à Essen, en février 1972

Berthold Beitz dans son bureau, à Essen, en février 1972

Pour Die Welt, Berthold Beitz a marqué une époque où l'on disait encore "capitaine d'industrie", et non "top-manager". Il est l'un des représentants du miracle économique de l'après-guerre. Des années qui ont redonné de l'espoir aux Allemands.

« Mort d'un patriarche », titre la Süddeutsche Zeitung à propos de Berthold Beitz. Et le quotidien rappelle : entre 1942 et 1944, il a sauvé la vie de plusieurs centaines de Juifs, alors qu'il travaillait comme cadre dans l'industrie pétrolière en Pologne, à Boryslav. Il a été élevé au rang de "Juste parmi les peuples" parce qu'il avait, au péril de sa vie, défié l'appareil de persécution du IIIe Reich.

Beitz n'appartenait pas à la Résistance organisée. « J'ai simplement fait ce que je devais faire », c'est ainsi qu'il expliquait tout cela par la suite. Et le journal souligne qu'il fut l'un des premiers industriels, dans les années 50, à payer des réparations aux travailleurs forcés juifs de Krupp.

Une image prise lors du premier vol test de l'Euro Hawk, en janvier 2013

Une image prise lors du premier vol test de l'Euro Hawk, en janvier 2013

Une histoire de calendrier

L'autre grand sujet à la Une, c'est l'audition du ministre allemand de la Défense Thomas de Maizière devant une commission d'enquête du Bundestag. Il était interrogé sur l'abandon du coûteux programme de drones Euro Hawk. Un programme annulé par le ministre en raison des coûts trop importants, et alors même qu'un seul prototype avait été construit.

« De Maizière nie avoir menti, mais concède avoir fait des erreurs », résume en titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le journal se livre à une hypothèse : Thomas de Maizière serait-il toujours à son poste s'il n'y avait pas des législatives dans deux mois ? La réponse à cette question, nous l'obtiendrons quand le futur gouvernement sera formé. En fonction du portefeuille attribué à de Maizière, on saura si la chancelière Merkel fait vraiment "entière confiance" à celui qui est l'un de ses plus proches compagnons de route.

Die tageszeitung quant à elle, est certaine que le ministre à menti. En juin, il affirmait n'avoir jamais reçu de documents prouvant les problèmes de ce drone d'observation incapable de voler. Or, il est clair désormais que dès son arrivée en 2011, le ministre a assisté à de multiples échanges au cours desquelles il a été dit que l'Euro Hawk n'était pas au niveau pour recevoir les autorisations nécessaires.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !