Morsi élu président en Égypte | Archives Afrique | DW | 24.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

Morsi élu président en Égypte

La commission électorale l'a finalement annoncé : Mohamed Morsi est élu président de l'Égypte. Le candidat des Frères musulmans, vainqueur de la présidentielle, a récolté 13 millions de voix.

Mohamed Morsi

Mohamed Morsi

La victoire de Mohamed Morsi a été saluée par une explosion de joie place Tahrir, au Caire, où plusieurs milliers de ses partisans ont crié et lancé des feux d'artifice. Peu après, le maréchal Tantaoui, le chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui gère la transition depuis le départ de Hosni Moubarak, a félicité le candidat des Frères musulmans. Selon la commission électorale, le taux de participation au second tour de cette présidentielle s'est élevé à 51%. Lors du premier tour, les 23 et 24 mai, la participation n'avait été que de 46%.

Les manifestations se poursuivent

En dépit de la victoire annoncée de leur candidat, les Frères musulmans ont déclaré qu'ils continueront leur mouvement contre la dissolution du Parlement et contre les mesures réduisant les pouvoirs du chef de l'État. Le nouveau président égyptien, Mohamed Morsi, est un ingénieur âgé de 60 ans. Il est le premier islamiste à parvenir à la tête du pays le plus peuplé du monde arabe avec quelque 82 millions d'habitants. Mohamed Morsi devient également le premier président élu depuis la chute de Hosni Moubarak, le 11 février 2011.

De l'illégalité à la tête de l'État

Créée en 1928 par Hassan al-Banna, la confrérie des Frères musulmans a été interdite dès 1954, mais dans les faits, le mouvement bénéficiait d'une tolérance relative sous le régime Moubarak. Même si régulièrement ses membres faisaient l'objet d'arrestations. Dans les années 1940, elle a perpétré des actes sanglants, dont l'assassinat du Premier ministre Mahmoud Fahmi al-Noqrachi en 1948. Depuis, ses relations avec l'armée, épine dorsale du pouvoir depuis la chute de la monarchie en 1952, sont marquées par une féroce rivalité, mais empreintes parfois de connivence.

Archives

Revue de presse