Monnaie locale contre crise mondiale | Europe | DW | 15.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Monnaie locale contre crise mondiale

En Angleterre, championne de l'économie de marché, un quartier de Londres a crée sa propre monnaie. Pour consommer local. Elle s'appelle le Brixton Pound

Lewes pound.A generic stock photo the Lewes Pound, currently in circulation in Lewes, East Sussex. Picture date: Saturday February 28, 2009. Photo credit should read: Gareth Fuller/PA URN:6940512

Au marché de Brixton, on peut payer en "Brixton pounds"

Dans cette émission, tout d'abord un regard rapide sur l'actualité de la semaine avec notamment la mise en garde de la commission européenne à propos des finances publiques des pays européens. Deux facteurs les menacent estime un rapport: d'une part la crise, mais aussi le vieillissement de leur population. Comme toujours, il y a les bons et les mauvais élèves. Parmi les bons, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la Suède et … plus étonnant la Bulgarie. Ces pays, estime le rapport de la commission, ont entrepris des réformes budgétaires et leurs finances sont relativement solides. La commission estime que les risques courus sont « moyens » pour l'Allemagne, la Belgique, la France et d'autres…

A journalist holding an evening paper with news about the financial crisis and a picture of Britain's Chancellor of the Exchequer Alistair Darling, reports on the crisis in central London, Wednesday Oct. 8, 2008. London's leading shares finished deep in the red even though central governments around the globe cut interest rates in a co-ordinated move and the UK government formally announced its £50billon pound (US$88 billion dollar) rescue package for the banking sector. The Bank of England slashed interest rates by half a point to 4.5% as part of a coordinated move by the world's major central banks to ease the effects of the global economic crisis. (AP Photo / Lefteris Pitarakis)

La crise fait la une des journaux en Grande Bretagne. Les finances publiques sont menacées

Et puis quinze autres pays forment la lanterne rouge de l'Europe. Ils font face à des situations particulièrement préoccupantes notamment la Grèce, l'Espagne, la Lettonie ainsi que le Royaume-Uni, considérés comme à haut risque. Explication : ces pays auront de grosses dépenses liées au vieillissement de la population. Dépenses qui viendront s'ajouter à de gros déséquilibres des finances publiques…

La culture à portée de clic

Europeana, c'est le nom de la bibliothèque numérique lancée en 2008 par des pays européens pour contrer le géant américain Google Livres. Près de 4 millions d'œuvres pas seulement des livres - ont déjà été numérisées, des œuvres d'art, de la musique, des films, le tout en 21 langues. Mais face au Goliath américain, le petit David européen a du retard: son financement public dépend de la bonne volonté des Etats membres de l'union européenne. Et la question des droits d'auteur.n'est pas réglée. Une consultation a été lancée à Bruxelles sur ces deux thèmes. En attendant, concrètement, Europeana est-elle déjà devenue un outil pour les chercheurs? Réponse avec Olivier Ertzscheid, professeur en sciences de l'information à l'université de Nantes au micro de Emmanuelle Maddocks.

Le marché de Brixton, quartier défavorisé de Londres où l'on peut payer en monnaie locale

Les monnaies locales ont le vent en poupe

Acheter bio avec le Brixton pound

C'est sous l'impulsion du "Transition Town Network", un mouvement né en 2005 dans le Conté de York, qu'une monnaie est née pour la première fois au coeur d'un environnement urbain : le quartier de Brixton à Londres, théâtre par le passé de violentes émeutes.

Version moderne des idées en vogue dans les années 70 le mouvement est inspiré aujourd'hui par la volonté de favoriser une croissance a taille humaine, anti-thèse de la mondialisation...Un reportage à Londres de Anne Marie Mazue...

elisabeth cadot/Jean-Michel Bos