1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Mondial: polémique sur le racisme

A trois semaines de la Coupe du monde de football, qui se tient à partir du 9 juin en Allemagne, les esprits s’échauffent autour d’une mise en garde de l’ancien porte-parole du gouvernement allemand contre les agressions racistes dans l’ex-RDA, l’ex-Allemagne de l’Est. Berlin promet en tous les cas de prendre des mesures contre les actes xénophobes qui pourraient survenir pendant le Mondial.

Uwe-Karsten Heye, à l'origine de la polémique

Uwe-Karsten Heye, à l'origine de la polémique

Voici la phrase au cœur d’une polémique depuis mercredi en Allemagne. Elle a été prononcée par Uwe-Karsten Heye, porte-parole de l’ancien gouvernement de Gerhard Schröder et président d’une association de lutte contre le racisme

« Il y a des petites et moyennes villes du Brandebourg et d’ailleurs où je ne conseillerais à personne de se rendre, s’il a une couleur de peau différente de la nôtre. Il se pourrait qu’il n’en revienne pas vivant. »

La plupart des réactions à ces propos ont été négatives au sein de la classe politique allemande. Parler de racisme dans l’ex-RDA est un raccourci dangereux selon Wolfgang Schäuble, le ministre chrétien-démocrate de l’Intérieur. Même son de cloche au sein du SPD, le parti social-démocrate, auquel appartient Uwe-Karsten Heye. Matthias Platzeck dirige la région du Brandebourg, région qui encercle Berlin, incriminée par l’ancien porte-parole…

« Le genre de raccourci employé par Uwe-Karsten Heye ne fait qu’envenimer les choses. C’est une diffamation en rien vérifiée. En tous cas, ce genre de propos freinent plutôt qu’autre chose la lutte contre l’extrémisme de droite. »

Cela dit, Sebastian Edathy, un député allemand d’origine indienne, a déclaré de son côté « qu’il ne prendrait pas le métro la nuit pour aller dans les quartiers est de Berlin ». Le gouvernement allemand s’engage en tous les cas à faire tout ce qu’il peut pour éviter les actes xénophobes pendant la Coupe du monde. D’autant plus que le mois dernier, un Allemand d’origine éthiopienne avait été passé à tabac à Potsdam, dans le Brandebourg précisément, la région sur la sellette.

  • Date 19.05.2006
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C76N
  • Date 19.05.2006
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C76N