1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Mondial 2018 : l'Allemagne balaie la Norvège et se rapproche de la Russie

Grâce à leur large victoire lundi face à la Norvège (6-0), les hommes de Joachim Löw n'ont plus besoin que d'un point pour se qualifier officiellement pour la prochaine Coupe du monde, dont ils sont tenants du titre.

Fußball WM Qualifikation Deutschland - Norwegen (picture-alliance/dpa/D. Maurer)

L'équipe d'Allemagne célèbre le but de Leon Goretzka

En attentant de fêter officiellement sa qualification en octobre prochain, la Mannschaft était déjà d'humeur joyeuse hier soir. Il faut dire que sur la pelouse de la Mercedes-Benz Arena de Stuttgart, l'Allemagne a livré une de ses meilleures performances depuis le Mondial brésilien en battant la Norvège (6-0). Mesut Özil, auteur d'un but et d'une passe décisive en seulement 17 minutes de jeu, et Timo Werner, qui a inscrit un doublé en fin de première mi-temps, ont été les deux grands artisans de la victoire allemande. En conférence de presse d'après match, Joachim Löw a tenu à saluer la performance de ses joueurs, notamment dans le secteur offensif.

Fußball WM Qualifikation Deutschland - Norwegen (picture-alliance/dpa/D. Maurer)

Mesut Özil, buteur et passeur décisif face à la Norvège

" Ce que nous avons fait aujourd'hui, c'est occuper les espaces ainsi les joueurs sont se bien trouvés dans le dernier tiers car ils ont tous bien occupé leurs positions. Nous étions bien dans les espaces, notamment grâce à Thomas Mueller, Mesut Özil, Julian Draxler, Timo Werner, mais aussi grâce aux latéraux Joshua Kimmich et Jonas Hector. Cette fois-ci, nous avons réussi à jouer dans les espaces parce que tous les joueurs se sont projetés vers l'avant et n'ont pas regardé derrière. Donc, dans le dernier tiers, nous avions vraiment de bons mouvements avec beaucoup de dynamisme et cela a été décisif", a déclaré le sélectionneur.

La Pologne se rapproche de la Russie, le Cameroun n'y sera pas

Fußball WM Qualifikation Polen - Kasachstan (picture-alliance/PAP/B. Zborowski)

Robert Lewandowski et Kamil Grosicki après le penalty transformé par le capitaine polonais

Robert Lewandowski et ses collègues ont largement dominé le Kazakhstan (3-0) avec notamment un but pour la star du Bayern Munich et se retrouvent en bonne position pour participer à leur première Coupe du monde depuis 2006. Dans le même temps, le Danemark s'est imposé (4-1) en Arménie grâce à un triplé de Thomas Delaney, le capitaine du Werder Brême. Dans le groupe F, l'Angleterre a eu toutes les peines du monde à battre la Slovaquie (2-1). Durant ce match, Dele Alli, la star de Tottenham, a fait un doigt d'honneur à l'arbitre de la rencontre, le Français Clément Turpin. Il risque une suspension de plusieurs matchs. Dans la zone Afrique, le Cameroun, vainqueur de la CAN en janvier dernier, a été l'auteur d'un match nul (1-1) face au Nigeria. Cette contre-performance élimine officiellement les Lions indomptables de la course à la qualification. La Guinée a, elle, trébuché (1-0) à la Libye, pourtant réduite à 10. Comme les Camerounais, Naby Keita et les siens ne verront pas la Russie en juin prochain.

US Open :  ça passe pour Rafael Nadal et Roger Federer

Kroatien Davis Cup finale zwischen Kroatien und Argentinien (Reuters/A. Bronic)

Juan Martin del Potro remercie ses supporters

L'Espagnol et le Suisse n'ont fait qu'une bouchée de leur adversaire respectif en s'imposant tous les deux en trois sets secs. Ça passe aussi pour Juan Martin del Potro, le vainqueur de l'édition 2009, qui, malgré une fièvre intense, a réussi à battre Dominic Thiem en cinq sets (6/1, 6/2, 1/6, 6/7, 4/6). L'Argentin a pu une nouvelle fois compter sur le soutien sans faille du public, toujours aussi fan de son jeu spectaculaire. En quarts de finale, il retrouvera un autre gros poisson puisqu'il sera opposé à Roger Federer.