1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Mohamed Morsi reprend l'Égypte en main

Au Caire, dimanche, le président égyptien Mohamed Morsi a annulé un amendement de la Constitution qui restreignait ses prérogatives. Le nouveau chef de l'État cherche à s'affirmer face à l'armée. En a-t-il les moyens ?

C'est en juin dernier que l'armée avait adopté cette réforme limitant les pouvoirs d'un président pas encore élu. Outre l'annulation de l'amendement constitutionnel, Mohamed Morsi a mis à la retraite le maréchal Hussein Tantaoui, ministre de la Défense depuis 20 ans, de même que le chef d'état-major des armées, le général Sami Ena.

À l'annonce de ces décisions, des milliers de sympathisants de Morsi se sont retrouvés sur la place Tahrir, au Caire, pour célébrer le renouveau du pouvoir. Et si certains voient les décisions de Morsi comme un suicide politique, d'autres l'appréhendent comme l'affirmation de son pouvoir.

Écoutez ci-dessous les explications de Fabrice Balanche, directeur du Groupe de recherche sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, au micro de Ramata Soré.

Écouter l'audio 01:56

"Les Frères musulmans ont pris le contrôle de l'État et l'armée s'empêtre face à Israël dans le Sinaï " (F. Balanche)













À écouter aussi : l'analyse de Riadh Sidaoui, directeur du Centre arabe de recherches et d'analyses politiques et sociales, à Genève.

Écouter l'audio 02:05

"L'objectif des Frères musulmans, c'est l'islamisation par le bas" (Riadh Sidaoui)

Archives

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !