Mission accomplie | Dossier | DW | 24.06.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Mission accomplie

L'Allemagne est sortie vainqueur du groupe D, suite à sa victoire face au Ghana (1-0). Les Black Stars sont tout de même qualifiés, puisque, dans le même temps, la Serbie s'est inclinée face à l'Australie (1-2).

default

On en rêvait, et, grâce au concours de l'Australie, ils l'ont fait. Malgré sa défaite face à l'Allemagne (1-0), le Ghana jouera les huitièmes de finale de la Coupe du Monde, et sera opposée aux Etats-Unis, qualifiés suite à leur victoire au finish face à l'Algérie (1-0, but de Landon Donovan à la 91e minute).

Le Ghana, une véritable « équipe »

C'est une bonne chose que le Ghana soit qualifié pour ce second tour; après tout, il s'agit de la seule « équipe », comprenez « collectif », là où les autres effectifs du continent qualifiés pour la phase finale ne proposent qu'un assemblage d'individualités, dont on attendait de certaines (Drogba, Eto'o, Pienaar, pour ne citer qu'eux) qu'elles fassent la différence et gagnent les matchs à elles toutes seules. Le Ghana, lui, puise sa force dans le collectif: la plupart des joueurs ont déjà évolué ensemble dans les sélections de jeunes des Black Stars, et se connaissent sur le bout des doigts. Autre preuve significative de la force qui lie ces joueurs: le forfait de Michael Essien, capitaine du Ghana (et le seul qui soit véritablement une star, dans le fond) n'a pas été vécu de manière aussi tragique à Accra, au contraire de la blessure de Didier Drogba: en Côte d'Ivoire, c'est tout un pays qui retenait son souffle. Certes, on s'attendait à la défection d'Essien, gêné par son genou depuis janvier, mais on n'en a pas fait un drame pour autant; on savait que la force du Ghana était ailleurs.

WM Südafrika 2010 Ghana vs Deutschland

Kwadwo Asamoah (de dos) s'impose devant Sami Khedira

Une défense et un milieu solides, une attaque plus fébrile...

Et hier soir, contre l'Allemagne, on l'a bien vu. On a senti le collectif huilé des Ghanéens, qui a constamment gêné les Allemands dans la construction et la remontée de balle. On a bien vu les deux lignes de quatre joueurs qui empêchaient les Allemands de combiner, que ce soit dans l'axe ou sur les côtés. Au final, le seul reproche que l'on pourrait faire aux Ghanéens, c'est leur manque de solutions devant. Gyan Asamoah a beau se démener comme un beau diable, il ne peut tout faire tout seul. Si, il peut marquer deux penalties en deux matchs. Ce sont d'ailleurs eux qui ont qualifié le Ghana pour les huitièmes…Ainsi que la performance des Australiens; la victoire des Aussies face à la Serbie 2-1 permet au Ghana de se qualifier malgré sa défaite, grâce à une meilleure différence de buts (0 pour le Ghana, -3 pour l'Australie, à cause de sa défaite contre l'Allemagne 4-0 lors du premier match). Le Ghana et les Etats-Unis s'affronteront samedi 26 juin au Royal Bakofeng Stadium de Rustenburg, à 18h30 en temps universel.

Qualification acquise, place au choc

La qualification de l'Allemagne, elle, est venue d'un coup de génie signé Mesut Özil. Le meneur de jeu de la Mannschaft, ayant finalement compris que son équipe se casserait les dents à force de buter sur la muraille ghanéenne, a tenté une demi-volée pleine de sang-froid à l'entrée de la surface, demi-volée qui a trouvé la lucarne de Richard Kingston (et non « Kingson » comme il est écrit sur son maillot, suite à une erreur de la FIFA) à la 60e minute. Ce but vient à point nommé pour Özil, lui qui avait raté plus tôt dans le match un face-à-face qui avait tourné à l'avantage du portier ghanéen. Ce but vient également à point nommé pour l'équipe d'Allemagne, qui ne s'est pas vraiment rassurée après son match contre la Serbie, avec notamment des prestations quelconques de joueurs comme Boateng, Khedira, Podolski et Cacau. Toutefois, ce match aura permis de mettre en évidence le gardien Manuel Neuer: de belles parades, de belles sorties, un bon jeu au pied et surtout, une très bonne lecture du jeu, en témoignent ses relances à la main qui arrivent au-delà de la ligne médiane.

WM Südafrika 2010 Ghana vs Deutschland

Mesut Özil marque le but de la victoire pour la Mannschaft

Une victoire sur le plus petit des scores, l'essentiel est assuré, place maintenant au choc que tout le monde attend: Allemagne-Angleterre.

Depuis quelques jours déjà, joueurs et dirigeants des deux pays fantasmaient à l'idée de se rencontrer dès les 8èmes de finale, même si certains, comme Franz Beckenbauer, regrettent une telle affiche dès les huitièmes de finale, qualifiant cette affiche de « demi-finale ». Les journaux des deux pays ne se sont pas vraiment attardés sur la qualification, somme toute logique, et se sont empressés de mettre en avant la rivalité entre ces deux grandes nations du football. En Angleterre, le Guardian et le Sun ont titré « Amenez-nous les Allemands ! ». Ce à quoi la presse allemande, par l'intermédiaire du site internet de Bild, a répondu : « Angleterre, on arrive ! ». Vivement dimanche 27 juin, à 14h en temps universel. Le choc aura lieu au Free State Stadium de Bloemfontein. On en salive d'avance.

Auteur : Ali Farhat
Edition : Carine Debrabandère