1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Mise à prix

La presse allemande d'aujourd'hui revient unanimement sur l'attribution du prix Nobel de Littérature à l'auteur chinois Mo Yan, une décision qui ne surprend pas vraiment les commentateurs.

Mo Yan, un Prix Nobel de Littérature qui interpelle

Mo Yan, un Prix Nobel de Littérature qui interpelle

Troublant, lance die Welt. Selon le testament de son créateur, le Prix Nobel de Littérature doit revenir à un auteur qui a réalisé une œuvre exceptionnelle en matière d'idéal. Cela vaut-il donc vraiment pour Mo Yan ? Certes, dans ses romans, l'auteur a critiqué ouvertement la politique de l'enfant unique prôné par le régime de communiste chinois. Pour autant, il s'est aussi depuis longtemps arrangé avec le régime et occupe, depuis 2011, le poste de vice-président de la Fédération chinoise des Écrivains, proche du parti.

Liao Yiwu Schriftsteller China München

Liao Yiwu, dissident chinois exilé, va recevoir le prix de la Paix des Libraires Allemands

Mo Yan cite les excès du régime communiste chinois sans toutefois le remettre en question, explique la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Pour Pékin, l'annonce de ce prix ne pouvait pas tomber plus à propos. Dimanche prochain en effet, Liao Yiwu, l'un des plus virulents critiques du régime chinois qui vit en exil en Occident, va recevoir le Prix de la Paix des Libraires allemands. Avec quatre ans de prison, la dissolution de sa famille et son exil forcé en Occident, il a payé cher ses activités d'opposant.

Le Prix Nobel de Littérature pour Mo Yan et le Prix de la Paix pour Liao Yiwu, ce n'est pas contradictoire, estime die tageszeitung. Avec sa récompense, l'Académie Nobel témoigne de l'existence d'un espace qui dépasse les frontières culturelles ou politiques. Cet espace, c'est la littérature mondiale qui permet l'échange entre les différents points de vue, dissidents ou pas. Cette possibilité d'échange est fragile et disputée, certes, mais elle ne diminue en rien l'engagement en faveur des dissidents et des auteurs mis à l'index.

Liu Xiaobo

Liu Xiaobo, Prix Nobel de la Paix 2010, toujours emprisonné en Chine

L'on devrait saisir cette occasion pour revenir sur le sort du premier écrivain chinois ayant reçu un Prix Nobel, analyse la Süddeutsche Zeitung. Liu Xiaobo, prix Nobel de la Paix 2010, croupit depuis 4 ans dans les geôles chinoises pour un essai en faveur des droits civiques. Il est interdit de prononcer son nom en Chine. L'attribution du Prix Nobel de Littérature à son confrère Mo Yan est une excellente occasion de rompre ce silence imposé. Et de rappeler au gouvernement chinois que le respect international qu'il appelle de ses vœux et qu'il voit symbolisé par l'attribution de ce prix lui sera vraiment acquis lorsqu'il respectera enfin les droits et la dignité de ces citoyens, conclut le quotidien de Munich.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Konstanze von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !