1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Mini G5 avec Obama en Allemagne

Le président américain s'est entretenu avec Angela Merkel et des dirigeants français, britannique et italien à Hanovre. Au cœur des discussions : l'UE, le TAFTA, la Syrie, la Libye, l'Irak et la politique migratoire.

Barack Obama a choisi l'Allemagne pour parler de l'Europe. Le président américain a souligné les progrès de la construction européenne et répété que les Etats-Unis aussi avaient besoin d'une Europe forte. Il s'est dit par ailleurs préoccupé par la montée du populisme dans L'UE, avant un mini-sommet convoqué cet après-midi à Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, avec la chancelière Angela Merkel, le président français et les chefs de gouvernement italien et britannique. Parmi les thèmes évoqués : les négociations du TAFTA (ou TTIP), traité de libre-échange entre Europe et Etats-Unis, mais aussi des grandes crises actuelles comme la guerre en Syrie ou l'afflux de réfugiés en Europe.

Deutschland Hannover Proteste gegen TTIP

Des manifestations ont été organisées en marge de la visite de Barack Obama, pour appeler à la fin du TAFTA (TTIP)

Le TAFTA toujours opaque

Les négociations du traité de libre-échange TAFTA suscitent des inquiétudes en Europe, du fait de l'opacité du texte, dont le contenu n'a pas été entièrement révélé. Angela Merkel et Barack Obama ont néanmoins une fois de plus plaidé pour un aboutissement des négociations. Ainsi, la chancelière a redit :

« Je crois que du point de vue européen, ce traité est absolument essentiel, pour relancer la croissance en Europe. »

Barack Obama a quant à lui déclaré :

« Lorsque l'on considère les bénéfices pour les Etats-Unis et l'Allemagne du libre-échange dans le monde, il est indiscutable que cela a renforcé nos économies et notre compétitivité. »

Plaidoyer pour plus d'Europe

Egalement au menu des discussions du mini-sommet de Hanovre, la lutte contre le terrorisme. Barack Obama a appelé à un engagement européen renforcé au sein de l'OTAN et dans les zones de crise, comme en Libye ou au Moyen-Orient.

Deutschland Angela Merkel Barack Obama Hannover Schloss Herrenhausen

Dès ce wek-end, Barack Obama a apporté son soutien à la politique migratoire d'Angela Merkel

Barack Obama :

« En Syrie et en Irak, nous avons besoin que davantage de nations s'impliquent dans les raids aériens. Nous avons besoin de davantage de formateurs pour reconstruire les forces irakiennes. Nous avons besoin de davantage de soutien économique à l'Irak pour stabiliser les zones libérées et briser le cycle de violence extrémiste, afin d'empêcher un retour du groupe « Etat islamique ». »

Une milice terroriste que le président américain a promis d' « anéantir ». Mais aucune mesure concrète n'a été prise durant ce « mini-G5 ».

Au sujet de l'Ukraine, enfin, Barack Obama a déploré que la Russie ait violé la souveraineté ukrainienne. Selon lui, au XXIè siècle, les frontières ne doivent plus être remodelées par la force.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !