1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Mikhaïl Khodorkovski est libre

L'ex-magnat du pétrole russe et ancien ennemi numéro un de Vladimir Poutine a été libéré vendredi matin du camp pénitentiaire où il était interné. Mikhaïl Khodorkovski a bénéficié d'une grâce présidentielle.

Considéré un temps comme l'un des citoyens les plus influents de Russie, Mikhaïl Khodorkovski avait été arrêté en 2003 et condamné en 2005 à huit ans de camp pour « escroquerie et fraude fiscale ». La peine, portée à 14 ans à l'issue d'un deuxième procès en 2010 pour « vol de pétrole et blanchiment » de 23,5 milliards de dollars, avait ensuite été réduite à 11 ans. Mikhaïl Khodorkovski était donc libérable en août 2014.

Le président Poutine a signé vendredi matin le décret lui accordant la grâce présidentielle. Une décision saluée notamment par la chancelière allemande Angela Merkel, depuis le sommet européen de Bruxelles. À peine libéré, l'ex-oligarque s'est justement embarqué dans un avion pour l'Allemagne où sa mère est hospitalisée.

À Bruxelles et dans les capitales occidentales, beaucoup pensent qu'en accordant cette grâce, le président russe a enfin réagi aux critiques et aux pressions de l'Union européenne. Écoutez ci-dessous l'analyse de la politologue Nina Bachkatov, spécialiste de la Russie et professeur à l'Université de Liège en Belgique.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !